Aller au contenu principal

Plateforme collaborative d’éducation aux images

Cours, saute, filme, regarde !

Un nouveau projet qui vise à rencontrer les jeunes dans leurs pratiques sportives, en rattachant celles-ci à des pratiques culturelles (et, plus précisément, cinématographiques) afin de les mobiliser vers la découverte d’œuvres, la rencontre avec des artistes, l’implication dans des gestes liés à la fabrication des films, et la fréquentation des salles de cinéma.

Introduction

Comme plusieurs rapports et études le soulignent, ce sont les équipements sportifs – outre ceux dédies à la musique – qui mobilisent majoritairement les jeunes aujourd’hui : c’est donc en direction de ces équipements qu’il faut se tourner, pour (re)créer des synergies bénéfiques pour les salles de cinéma et l’ensemble des lieux de diffusion.

Par ailleurs, la relation entre cinéma et sport n’a jamais été secondaire ou occasionnelle, mais profonde et de longue date ; elle peut se dire même originaire, c’est-à-dire enracinée dans l’histoire du cinéma dès la naissance de celui-ci, et elle a évolué au cours du temps sans jamais se voir affaiblir ou nier.

De plus, la représentation du sport au cinéma soulève et cristallise toute une série de questions auxquelles notre réseau a toujours été sensible, et qui se retrouvent au cœur de nos actions : le processus de formation et d’affranchissement de l’individu depuis son plus jeune âge ; les questions liées à l’orientation sexuelle et aux différences de genre, ainsi qu’à leur discrimination ; la question de l’inclusion et de l’accessibilité́ ; le thème de la citoyenneté́ (sa construction, son affirmation, sa remise en question...), entre autres.

Cinéphile et liée de façon indissociable à nos préoccupations historiques d’éducation aux images, cette action se veut aussi inscrite dans le grand mouvement en préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. En effet, comme le site du ministère de la Culture le dit aussi : « Depuis l’origine les Jeux Olympiques et Paralympiques allient sport et culture » : et cette ambition est « mise au cœur (...) des Jeux de Paris 2024 ».

Notre souhait est celui de contribuer et de participer activement à cette alliance.

Des équipements sportifs aux équipements culturels, et vice versa : ceci est en bref la trajectoire chez les jeunes que ce projet désire construire et impulser.

Cela se réalisera à travers plusieurs « gestes » : la projection d’œuvres cinématographiques ; l’organisation d’ateliers pratiques basés sur le détournement ou le réemploi d’images d’archives ; des résidences d’artistes que les jeunes pourront découvrir dans les coulisses de leur création ; des temps de réflexion, d’échange et de fête.

Et alors, courons, sautons dansons, skions, pédalons, nageons, plongeons dans les plus profonds abysses, grimpons jusqu’aux hauteurs les plus élevées… Et en même temps - à bout de souffle - tournons-nous vers les images : filmons, regardons, coupons, cadrons, faisons du montage, jouons, montrons… !

Suivons – et célébrons – le(s) mouvement(s) : des corps, des idées, des imaginaires, du cinéma, de la vie !

Avec le soutien de

En partenariat avec