Aller au contenu principal

Plateforme collaborative d’éducation aux images

Rencontres nationales 2021

Les Rencontres nationales des coordinations territoriales École et cinéma, Collège au cinéma et Passeurs d'images, organisées par l’association Passeurs d’images, auront lieu du 17 au 20 novembre 2021 dans les Bouches-du-Rhône.

Les Rencontres nationales sont organisées avec le soutien des ministères de la Culture et de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports (DSDEN 13 et DAAC Aix-Marseille), de l’ANCT et du CNC et en partenariat avec la Région Sud, la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Département des Bouches-du-Rhône, la Ville de Martigues, le Conseil de territoire du Pays de Martigues-Métropole Aix-Marseille Provence, le cinéma Le Gyptis, le cinéma La Cascade, L’Institut de l’image, Cinémas du sud & tilt, La Friche Belle de mai, Lieux fictifs et le cinéma l’Alhambra.

Édito
Des retrouvailles qui font battre le coeur.
  • La dernière séquence d’Où est la maison de mon ami? où Ahmad retrouve enfin Nematzade, sur les bancs de l’école.
  • Satsuki qui retrouve Meï.
  • Pinocchio qui retrouve Gepetto, dans le ventre de la baleine.
  • Le hérisson, sorti du brouillard, qui retrouve son ami l’ourson, et peut lui donner la confiture de framboise, à déguster sous les étoiles.
  • E.T qui retrouve sa maison.
  • La Belle qui retrouve la Bête, mourante, et qui lui redonne vie par sa seule présence (et quelques larmes).
  • Boudu qui retrouve la liberté, dans une magnifique chappée aquatique.
  • Fiona qui retrouve Dom.
  • Solange qui retrouve Andy pendant que Delphine, dans un des hors champ les plus émouvant de l’histoire du cinéma, retrouve Maxence.
  • Courgette qui retrouve une famille.
  • Dorothy qui retrouve le Kansas (There’s nothing like home !).
  • Lennie qui retrouve Jœy, sur une plage désertée par l’averse.
  • Mme Muir qui retrouve son fantôme.
  • Camille qui retrouve sa mère, morte depuis des années, à la faveur d’un étonnant retour dans le passé.
  • Halla, qui retrouve la petite fille qui l’attend, dans une Europe de cataclysmes.
  • Ethan Edwards qui retrouve Debbie, et qui passe de la haine à l’amour par la grâce d’un geste.

Des films, des personnages, des images, des retrouvailles. Tout ce qui nous a manqué, cruellement, ces derniers mois. Quelle plus belle manière d’ouvrir cet édito ?

On ne s’était pas quittés. On ne s’était pas perdu. Mais on se retrouve tout de même. C’est pour cela que ces Rencontres nationales ont quelque chose de particulier. Une émotion juvénile, comme si c’était la première fois. Savoir que vous serez là, en vrai. Dans des vrais lieux. Un cinéma municipal flambant neuf, un tiers lieu collectif, une association. Des vrais lieux porteurs, chacun, d’une même foi.

Une foi, oui, car il faut être croyant, après les deux années que nous venons de vivre, après les tremblements sociétaux, politiques, environnementaux, après les mots terribles sur le caractère non-essentiel de nos lieux de réunion, nos lieux de communauté, les lieux de culture, pour garder la tranquille assurance que les expériences esthétiques sont fondatrices.

Nous vivons une période où l’un des grands enjeux est l’évaluation de l’impact de l’éducation artistique et culturelle sur ses bénéficiaires. Comment évaluer ? Comment prouver que les actions mises en œuvre produisent des effets ?

Ces questions, nous devons nous les poser, nous devons aussi les questionner. Mais nous devons aussi, et c’est un devoir presque moral, redire l’importance, la fondamentalité de la foi que nous avons dans les actions que nous menons.

Ouvrir un cinéma de 3 salles, au cœur de Martigues est un acte de foi. Construire avec des personnes détenues des projets d’une ambition et d’une audace stupéfiantes est un acte de foi. Emmener des enfants et des jeunes gens au cinéma est un acte de foi.

Et aujourd’hui, aujourd’hui plus encore que jamais, nous avons besoin de cette foi. Pour réitérer des vœux, comme après de longues années de mariage, et  redire notre certitude inébranlable que la rencontre esthétique est une expérience essentielle.

L'équipe de Passeurs d'images

Partenaires

Avec le soutien de

En partenariat avec