Aller au contenu principal

Plateforme collaborative d’éducation aux images

Dispositif Collège au cinéma
Dispositif École et cinéma
Dispositif Passeurs d’images

Imaginer la participation : du spectateur au public

À partir de la notion d’images, Joëlle Zask interrogera ce qui fait obstacle à la participation des personnes à la vie culturelle et sociale et ce qui, au contraire, la promeut et la consolide.

L’axe « philosophie » de ces Rencontres nationales se décline en plusieurs conférences et ateliers qui interrogent des thématiques variées. Néanmoins, une en ressort avec force : les rapports entre art, culture et démocratie.

Joëlle Zask est, entre les philosophes de notre époque, une des premières à avoir travaillé sur la démocratie participative, en référence notamment aux travaux de John Dewey. Elle s’interroge sur les conditions pour qu’en existe vraiment une, et pour cela elle emprunte des exemples à toutes sortes d’activités et notamment à l’art et la culture.

Elle montre que « la participation bien comprise est identique à la subtile articulation entre prendre part, apporter une part (contribuer) et recevoir une part (bénéficier). Bref, à l’idéal démocratique lui-même ».

Replay
Par Joëlle Zask

Joëlle Zask, spécialiste du pragmatisme et de philosophie sociale, enseigne au département de philosophie de l’université Aix- Marseille. Dans ces derniers travaux, elle établit des relations étroites entre l’écologie et l’autogouvernement démocratique. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages, dont La Démocratie aux champs (La
Découverte, 2016), Quand la forêt brûle (éd Premier Parallèle) en 2019 et, en 2020, Zoocities. Des animaux
sauvages dans la ville
aux éditions Premier Parallèle. Son dernier ouvrage, paru en mai 2021, s’intitule Face à une bête sauvage (Premier Parallèle). Son champ de pensée s’étend également aux questions liant art, culture, participation et démocratie.