Aller au contenu principal

Plateforme collaborative d’éducation aux images

La planète sauvage
Vidéos - 2020-2021

La planète sauvage

Un film de René Laloux réalisé en 1973

Dispositif École et cinéma

Vidéos

  • Période

    Temps scolaire

  • Tranche d'âge

    8-11 ans

Titre du film : La planète sauvage
Réalisateur(s) : René Laloux
Pays : France, République Tchèque
Année : 1973
Durée : 1h12
Autres indic° : AD/SME
Version : VF
Distributeur : Tamasa Distribution
Stock : Film Distribution
N°visa : 34 143

Résumé

Sur la planète Ygam vivent les Draags, géants humanoïdes à la peau bleue et aux yeux rouges. Ces êtres qui ont atteint les plus hauts sommets de la connaissance mènent une existence de loisir et de méditation. Ils possèdent pour animaux familiers les hommes, rapportés d’une lointaine planète dévastée. Tiwa, la fille du grand édile des Draags, a recueilli un bébé auquel elle a donné le nom de Terr : les quatre premières lettres du mot « terrible ». La petite créature domestique grandit vite : une semaine draag représente une année pour un homme. Tiwa, comme tout enfant draag, suit un enseignement par « imprégnation directe ». Une connexion fortuite entre l’écouteur de la fillette et le collier de Terr fait du petit homme l’auditeur clandestin de ces leçons : des pans entiers du savoir draag s’impriment dans son cerveau. Bientôt, Tiwa est devenue trop grande pour jouer avec son petit protégé. Terr, délaissé, prend la fuite, traînant derrière lui le précieux écouteur.

Dans la nature, il fait la rencontre d’une jeune fille sauvage, Mira. Celle-ci le mène dans un parc abandonné où se cache le clan du Grand Arbre : une bande d’hommes sauvages subsistant grâce à des larcins perpétrés dans les entrepôts draags. Malgré l’hostilité initiale du sorcier, Terr est vite adopté. L’écouteur sert à des leçons collectives grâce auxquelles les hommes s’éduquent. Mais la prolifération de cette population sauvage et sa hardiesse grandissante inquiètent les Draags. Les édiles décident la « déshommisation » du parc. Transgressant les ordres, Terr court prévenir le clan rival du Buisson creux. En fuite, les hommes rescapés sont acculés dans un fossé et doivent livrer combat. Un Draag est tué. Émus par l’événement, les édiles optent pour des mesures radicales, tandis que l’exode des hommes a déjà commencé. Guidés par la Vieille qui commande le Buisson creux, les survivants parviennent à une usine de fusées désaffectée.

En quelques années, les progrès de leur civilisation ont été tels que les hommes achèvent la fabrication d’engins interplanétaires capables d’atteindre la Planète sauvage où ils espèrent trouver refuge. Les signes avant-coureurs de la grande déshommisation précipitent leur départ. Sous la direction de Terr, qui, adulte, a succédé à la Vieille, les hommes s’envolent vers la planète promise. Ils y découvrent le secret de la méditation des Draags et leur vulnérabilité. Confrontés en deux combats meurtriers, sur Ygam et sur la Planète sauvage, hommes et Draags décident d’un accord pour vivre en paix.