Aller au contenu principal
Dispositif École et cinéma

Ciné Parc

Nous avons donné la parole à Candice ROUSSEL de Ciné Parc
coordination Ecole et Cinéma Puy-de-Dôme

Quel film êtes-vous allée voir et avec quelle(s) classe(s) ?

Nous avons diffusé Frankenstein de James Whale, dans le cadre de Collège au cinéma, pour deux classes de collégien.ne.s à la salle des fêtes de Cunlhat car nous sommes un cinéma itinérant. Ce qui est drôle, c’est que ces mêmes élèves étaient nos derniers spectateurs en séance scolaire juste avant le confinement d’octobre 2020 et les premiers pour cette réouverture.

Quel était votre premier ressenti à l’idée de retourner au cinéma et ensuite à la sortie du cinéma ?

De la joie, un peu d’émotion bien entendu. C’était assez bizarre aussi de remettre tout en marche et de voir cette salle se transformer à nouveau en salle de cinéma après tant de temps.

Quelles ont été les réactions des jeunes à l’idée de retourner au cinéma et ensuite après le film ?

Le jour J, j’ai eu l’impression que les élèves n’avaient pas trop conscience de cette journée particulière pour nous. Ils étaient surtout impatients de découvrir ce film que nous avions préparé en classe la semaine précédente avec Hélène, leur professeure de français. Et c’est bien normal !

C’est surtout leur professeure de français et moi-même qui étions émues et enthousiastes ! Hélène m’a d’ailleurs envoyé un message le matin même qui disait « C’est un jour important aujourd’hui ! ». Avant de présenter le film, j’ai tout de même dit aux élèves que c’était une séance un peu particulière pour moi en raison de la réouverture des salles de cinéma.

Après la séance, les élèves n’ont pas fait de remarques particulières sur le fait d’être revenus au cinéma. Ils parlaient plus du film entre eux. Hélène m’a ensuite rapporté que certains élèves s’étaient dit soulagés et contents que les cinémas soient réouverts (et les terrasses de café aussi car en venant à la séance ils ont croisé des gens qui buvaient un café au soleil J). Un autre a dit que le cinéma lui avait manqué car il n’y va qu’avec le collège…

Après la projection, les enseignant.e.s présent.e.s ont discuté des réactions des élèves pendant le film car il y avait eu… des rires ! Avec Hélène, nous avions regardé le film chez nous en DVD pour le préparer. Hélène m’a dit ne pas avoir ressenti le film du tout de la même façon en salle avec les élèves. Et moi j’ai trouvé le noir et blanc très beau… Conclusion, que nous savions déjà, voir un film sur grand écran dans une salle n’est pas une expérience comme une autre !

Candice ROUSSEL
Jeune public - coordination Ecole & Cinéma Puy-de-Dôme