Aller au contenu principal
Table ronde
Vidéos - 21 novembre 2019
Épernay

Table ronde : Le cinéma de patrimoine dans les dispositifs d'éducation au cinéma

Nous vous proposons de regarder la conférence, Le cinéma de patrimoine dans les dispositifs d’éducation au cinéma animée par Claudine Le Pallec Marand, docteure en cinéma et enseignante à l’université Paris 8 Saint-Denis, à l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle et à l’Université d’Amiens. Elle n’est pas une artiste mais une pédagogue qui aime à penser qu’il est possible d’accompagner toutes les générations dans la perception des images de cinéma pour donner voix aux regards et partager ses émotions. Elle anime également de nombreux ciné-clubs.

Dispositif Collège au cinéma
Dispositif École et cinéma

Vidéos

Table ronde : Le cinéma de patrimoine dans les dispositifs d’éducation au cinéma Réalisation Betavita.
Table ronde : Le cinéma de patrimoine dans les dispositifs d’éducation au cinéma
Intervenant.tes

Après des études de photographie à Marseille, Laurent Cantet entre à l’IDHEC en 1984. À sa sortie, il travaille comme chef-opérateur sur des courts métrages, avant d’en tourner deux lui-même, dont Tous à la manif (Prix Jean Vigo 1995). En 1999, il réalise Les Sanguinaires, dans le cadre de la collection ARTE « 2 000 vu par... », puis Ressources humaines, César du Meilleur Premier Film. Suivent L’Emploi du temps et Vers le Sud, avant la consécration d’Entre les murs, d’après le roman de François Bégaudeau, Palme d’or à Cannes en 2008. Il tourne ensuite son premier film à l’étranger, Foxfire : Confessions d’un gang de filles, d’après le roman de J.C Oates. Après Retour à Ithaque !(2014), il réalise L’Atelier présenté à Un Certain Regard à Cannes en 2017. Il est Président de l’association Passeurs d’images. 

Laura Koeppel s'est formée dans les cinémas Art et Essai du quartier Latin, elle connaît presque tous les métiers liés à l'activité d'un cinéma. Elle travaille et anime un ciné-club au Cinéma Le Vincennes en région parisienne.

Sarah Logereau enseigne les lettres modernes et le cinéma-audiovisuel au lycée Romain Rolland d’Ivry-sur-Seine en région parisienne. Titulaire d’un DEA de littérature et d’un master recherche en études cinématographiques, elle a conduit de nombreux projets pédagogiques autour de l’éducation au cinéma. 

Après une licence de cinéma à la Sorbonne Nouvelle et après avoir travaillé dans une salle de cinéma (Le Max Linder, Paris 9e), Marc Olry a commencé à travailler sur les plateaux de cinéma au début des années 90. D’abord stagiaire régie et longtemps assistant réalisateur pour changer de cap en 2015 et devenir accessoiriste sur des longs métrages. Cinéphile, parallèlement à son métier de technicien de cinéma, il anime depuis 2009 sa société de distribution, Lost Films, qui ressort chaque année en salle un classique du cinéma.

Anthony Rodier coordonne depuis 2005 les dispositifs École et cinéma et Collège au cinéma en Creuse pour la Ligue de l’enseignement de Nouvelle-Aquitaine, ainsi que Lycéens et apprentis au cinéma sur l’académie de Limoges pour l’association de salles de cinéma ACREAMP. Après avoir accompagné le festival du court métrage de Clermont-Ferrand durant une saison et travaillé dans un cinéma art et essai de la ville, il est depuis 15 ans missionné pour assurer la logistique des trois dispositifs historiques d’éducation à l’image cinématographique et organise et assure directement plus d’une centaine d’interventions en classes chaque année. Au-delà, son expertise du terrain et son cursus universitaire d’analyse de l’image sont mis à contribution pour animer des formations enseignants, participer à des jurys cinéma de l’Éducation nationale et rejoindre régulièrement les instances nationales de concertation sur ces sujets. 

Après un cursus en études cinématographiques, Enrica Serrani a débuté sa collaboration avec la Cineteca di Bologna en 1999. Elle y a la charge de l’organisation d’événements et de rencontres dans le cadre du Festival Il Cinema Ritrovato et a assuré successivement diverses missions. Depuis 2001, elle est coordinatrice de l’Ipotesi Cinema, l’école de cinéma d’Ermanno Olmi. De 2005 à 2012, elle a été responsable du bureau de la commission cinématographique de la municipalité de Bologne, accueilli par la cinémathèque. Et depuis 2012, elle est responsable des projets européens au sein du département de la formation professionnelle de la Cineteca di Bologna.