Aller au contenu principal
tribune
24 novembre 2020
Paris

La place des salles de cinéma dans les dispositifs d'éducation à l'image

Tribune organisée le 24 novembre 2020 dans le cadre des Rencontres nationales de l'association

  • Participants

    200

Intervenants

Intervention liminaire de Philippe Meirieu, pédagogue.

Avec François Aymé (président de l'AFCAE), Hélène Milano (cinéaste, co-présidente de l’ACID), Aurélie Delage (présidente de la Commission éducation à l’image et coordinatrice, FNCF), Denis Darroy (Vice-Président de Passeurs d’images), Didier Kiner (directeur de l'ACRIF, représentant de salle et coordinateur), Marie Clément (enseignante, chargée de l’option « cinéma-audiovisuel» au lycée)

Animé par Patrick Facchinetti (délégué général de Passeurs d'images)

Revoir la conférence
Tribune - la place des salles de cinéma dans les dispositifs d'éducation à l'image.
Philippe Meirieu
test

Philippe MEIRIEU a été instituteur, professeur de collège, de lycée et de lycée professionnel ; il est aujourd’hui professeur des universités honoraire en sciences de l’éducation. Parmi ses engagements, il fut rédacteur en chef des « Cahiers pédagogiques », responsable d’un collège expérimental, directeur de l’Institut national de recherche pédagogique, directeur de l’Institut universitaire de formation des maîtres de l’Académie de Lyon et vice-président de la région Rhône-Alpes délégué à la formation tout au long de la vie… Ses travaux ont d’abord porté sur les questions afférentes aux conflits sociocognitif dans les interactions entre pairs, puis sur la pédagogie différenciée et les situations d’apprentissage ; ils portent essentiellement aujourd’hui sur la philosophie de l’éducation ainsi que sur l’histoire et l’actualité de la pédagogie. Ses derniers ouvrages parus sont Lettre à un jeune professeur (ESF, 2019) et Ce que l’école peut encore pour la démocratie (Autrement).

 

François Aymé

Président de l’Association Française des cinémas Art et essai. 
Directeur du cinéma Jean-Eustache à Pessac - cinéma assurant la coordination de Ecole et cinéma en Gironde depuis 1997 et organisant le festival jeune public Les Toiles filantes.
Coordinateur de l’université populaire du cinéma à Pessac (l’unipop).
Directeur du Festival international du Film d’Histoire de Pessac (qui comporte un important volet pédagogique).

Hélène Milano

Hélène Milano commence son parcours comme actrice et metteuse en scène au théâtre tout en dirigeant une compagnie crée avec d’autres acteurs. Elle y joue et met en scène de nombreux textes classiques et contemporains. Ses spectacles et son travail d’écriture la conduisent peu à peu vers le cinéma. Tout en continuant son trajet d’actrice, elle réalise plusieurs courts métrages de fiction ainsi que plusieurs films documentaires. Son premier long métrage Les Roses Noires est le premier volet d’un diptyque, dont le deuxième volet Les Charbons Ardents est sorti en salles en octobre 2019.

Marie Clément

Marie Clément est agrégée de Lettres modernes et enseigne dans un lycée à Ivry sur Seine, où elle est chargée de l’enseignement de l’option « cinéma-audiovisuel ». Elle est aussi chargée de cours à l'École Polytechnique.

Elle a réalisé un D.E.A. d’études cinématographiques, sous la direction de Michel Marie, sur l’œuvre d’Arnaud Desplechin. Membre de l’association Les Filles du loir, elle a été rédactrice en chef des Carnets du Loir, dont l’un est consacré au film de Satyajit Ray Goopy Gyne Bagha Byne.

Marie Clément a écrit deux Cahiers de notes pour École et cinéma : Pierre et le loup et Le Roi des masques.

Elle est membre de la rédaction du journal Hors Champ des États Généraux du documentaire (à Lussas).

C'est dans le cadre du partenariat entre l'option cinéma du lycée Romain Rolland et le cinéma Le Luxy de la ville d'Ivry-sur-Seine, qu'elle a eu l'opportunité d'encadrer le projet cinématographique entre ses élèves de première et le réalisateur Nathan Nicholovitch. Le film, Les Graines que l’on sème, sortira au cinéma le 10 février 2021

En images