Aller au contenu principal
Dr Who
Atelier de pratique - Novembre 2020 - Avril 2021
Saint-Denis

En Île-de-France : Doctor Who, une histoire de temps

Les élèves de la classe de Quatrième A du collège Degeyter de Saint-Denis (93) s'attaquent à la série culte, créée par la BBC depuis 1963, le Doctor Who !

Dispositif Collège au cinéma
Dispositif Passeurs d’images

Atelier de pratique

  • Coordination

    Passeurs d'images en Île-de-France

  • Période

    Temps scolaire / hors temps scolaire

  • Tranche d'âge

    12-25 ans

présentation du projet

La rentrée scolaire a forcément été étrange pour tous.tes les élèves, creusant sans doute les disparités et inégalités entre celles et ceux qui ont pu continuer à travailler à la maison.

Les professeur.es, comme bien souvent, sont en première ligne face à ces nouvelles disparités de niveau et doivent probablement redoubler d’inventivité et de force de travail pour mener à bien leur rôle de transmetteur.euses. Dans le contexte sanitaire actuel, il nous semble que la pratique de la création audiovisuelle est un formidable vecteur de lien social, et travail en “commun“, où chaque élève peut avoir une place à part et un rôle essentiel à jouer.

Le principe du projet est d’intervenir sur une classe de collège (4ème) du département de la Seine-Saint-Denis, autour de la série Doctor Who et son rapporte au temps. Comment vivre son temps (le quotidien, l’ennui, le temps choisi, le temps subit, le temps du film) ?

L’enjeu est que les élèves puissent s’emparer de l’écriture sérielle, afin de travailler ensemble autour d’un projet commun. Il s’agit-là de leur faire découvrir une série unique en son genre afin qu’ils puissent eux-mêmes s’interroger sur leur propre rapport au temps et à l’espace (notamment pendant le confinement).  Au-delà de leurs pratiques audiovisuelles personnelles, ils pourront appréhender la déconstruction du récit, les diverses formes de narration non-linéaires, par l’écriture, la réalisation et le montage.

Avec les professeurs.es référent.es du projet, il s’agit très modestement de réduire, par un projet commun, les inégalités de savoirs qui ont pu se creuser lors de l’épisode de confinement, en impliquant tous les élèves de la même façon dans le projet, grâce à des pratiques pédagogiques ancrées dans les nouvelles pratiques des adolescents à notre époque (journal de bord réalisé par un ou deux élèves, visibilité sur les réseaux sociaux, groupe de travail dématérialisé sur Whatsapp, etc.).

Déroulé des ateliers

Les adolescents se sont plongés dans l'univers de Docteur Who, ce maître du temps, ayant la capacité de se régénérer, parcourant le temps et l'espace pour intervenir et "réparer" ce qui est déréglé.

Ils ont découvert (pour ceux qui ne la connaissait pas) la série en regardant plusieurs épisodes, en les analysant (comment le temps se déploie de plusieurs façons dans un épisode, comment les scénarios résolvent ce qu'on appelle des "paradoxes temporels"), puis ont écrit un double épisode racontant l'histoire d'un virus technologique créé par un bug informatique, virus ne frappant que les ados.

Les élèves se sont beaucoup investis pendant cette phase difficile d'écriture, et avant le tournage qui aura lieu en mars, ils ont construit un tardis (le vaisseau spatial du docteur) intérieur et extérieur.

Le montage aura lieu fin mars, afin de proposer une restitution en avril.

Les photos de l'atelier
Porteurs de projet
Wilfried Jude

Après avoir travaillé pour de nombreuses coordinations Passeurs d'images (CICLIC, Arcadi et le Pôle image Maroni en Guyane), Wilfried Jude est intervenant indépendant depuis 2011. À ce titre, il intervient notamment sur des actions d'éducations aux images en apportant son expertise en matière d'action culturelle autour du cinéma et de l'audiovisuel, d'outils pédagogiques et de formations liés à l'éducation aux images et à l'audiovisuel.

cinémas 93

Créée en 1996, Cinémas 93 est l’association des 23 cinémas publics et associatifs de la Seine-Saint-Denis.
Elle œuvre à la diffusion culturelle cinématographique sur ce territoire (programmes pour les tout petits, dispositif d’avant-séances en salle Quartier Libre…) et place l’éducation artistique à l’image au cœur de son projet, avec la coordination de dispositifs départementaux (Collège au cinéma, Ma première séance, École et cinéma L'Art et la Culture au Collège) et l’organisation de journées professionnelles annuelles.

site internet
Passeurs d'images en Île-de-France