Aller au contenu principal
acrira
Atelier de pratique - octobre 2020 / mars 2021
Grenoble

En Auvergne-Rhône-Alpes

Atelier de pratique autour des séries dans le cadre de l'appel à projet "Le jour d'après" au Studio 97 – Médialab de la Villeneuve de Grenoble.

Dispositif Passeurs d’images

Atelier de pratique

  • Coordination

    Association des Cinémas de Recherche Indépendants de la Région Alpine (ACRIRA)

  • Période

    Temps scolaire / hors temps scolaire

  • Tranche d'âge

    15-25 ans

  • Participants

    9

Photo : Rencontre avec Sofiane Benali et Mahjoub Yarmani de la web-série Jean2Mahj.

LE PROJET

L’année 2020 est une année exceptionnelle : épidémie, confinement, gestes barrières, port du masque, fermeture des frontières etc., c’est toute une société qui se trouve ébranlée par un phénomène inédit dans notre histoire récente.
Toutes les classes d’âges, toutes les catégories sociales sont impactées, à des degrés divers certes, mais cette période ne laisse personne à l’abri. La jeunesse de notre pays, même si elle  n’est que très peu touchée par la maladie, est confrontée à un moment particulier, anxiogène parfois, frustrant souvent, et il est nécessaire qu’elle puisse s’exprimer, pour témoigner, pour exorciser, pour continuer à avancer.

C’est à partir de ce constat que nous avons décidé d’engager nos coordinations (Lycéens et Apprentis au Cinéma et Passeurs d’images) dans un travail autour de cet appel à projet, Le jour d’après, car il nous apparaît important, pour ne pas dire essentiel, de formuler une proposition en lien avec cette actualité auprès de nos publics. Pour cela, nous nous sommes appuyés sur l’expérience de nos coordinations et nos savoir-faire, tout en ouvrant un volet d’actions beaucoup plus expérimentales. D’une part, en croisant les publics mobilisés sur le temps scolaire et hors du temps scolaire (travail que nous avons déjà engagé récemment par ailleurs) mais aussi, en imaginant un projet qui a pour point de départ l’univers des séries.

Déroulé

La coordination a mis en place les premières actions avec 9 participant·es malgré le contexte toujours très compliqué (port du masque, distanciation physique…) : les séances de visionnage de séries du corpus proposé (et d’autres), la réflexion autour de ces productions avec Eloïse Pömmiès de Cliffhanger, la rencontre avec les créateurs de la web-série Jean2Mahj, Sofiane Benali et Mahjoub Yarmani, puis l’écriture d’un scenario en 5 épisodes accompagnée par le vidéaste Yoann Demoz et toujours Eloïse Pommiès.

Malheureusement, le tournage prévu pour les mois de novembre et décembre 2020 n’a pas pu être lancé compte tenu de la mise en place d’un nouveau confinement à partir du 30 octobre.

Le groupe s’est alors retrouvé une fois en visioconférence, puis a échangé par le biais de l’application Whatsapp. Toutefois, il s’est avéré compliqué de garder intact l’énergie des jeunes gens, pris par d’autres problématiques (lycée en distanciel, etc…). En guise de remobilisation, et pour conserver une certaine dynamique autour de notre projet, nous avons décidé d’organiser un tournage en extérieur, autorisé à partir du 28 novembre. Au regard de l’écriture du scenario, et suite à une discussion avec les intervenants (Eloïse Pommiès et Yoann Demoz) et les coordinations Passeurs d’images et Lycéens et Apprentis au Cinéma à l’AcrirA, il est décidé que des plans du quartier de la Villeneuve seraient réalisés à partir d’un drone.

Un intervenant, Benjamin Caspar de la société Millimétrage, est alors mobilisé pour un tournage prévu le samedi 12 décembre. Malheureusement, la mauvaise météo ce jour-là n’a pas permis d’utiliser le drone, mais des images ont pu être faites malgré tout, sans le drone pour cette fois. Ce moment a permis aussi aux intervenants de communiquer aux participants le déroulé prévisionnel de la suite du projet.

À venir...

Février 2021
Tournage au Médialab de Villeneuve - Grenoble.

Mars 2021
Trois séances scolaires dans le cadre de Cliffhanger, la semaine de la série.

L'atelier en images... ©  AcrirA
Les intervenant·es
Cliffhanger

Cliffhanger est un projet de la Cinémathèque de Grenoble, né de la nécessité de valoriser l’art de la série dans les espaces publics, culturels et institutionnels. Ses actions se concentrent en Région Auvergne-Rhône-Alpes, à travers deux axes principaux que sont l’éducation aux images et la programmation d’évènements sur l’année.
En termes d’éducation aux images, Cliffhanger a développé en 2018 l’atelier « Genres en Série » : un jeu de plateau qui initie les participants à la question des « genres » et à interroger la place des femmes dans la société par l’analyse des séries.

Depuis 2020, Cliffhanger c’est aussi La semaine de la série, festival dont la ligne éditoriale est celle d’explorer la série, de ses origines à nos jours.

La série, telle que nous la connaissons aujourd’hui, ayant été marquée et nourrie par de nombreuses influences littéraires (romansfeuilletons), radiophoniques (soap-opéras) et cinématographiques (sérials), c’est à cette histoire du format, qui regorge d’oeuvres emblématiques, méconnues voire oubliées, que le festival dédie sa programmation. La seconde édition se déroulera en mars 2021 et portera sur la thématique des « Créatrices de séries ». La première édition portait sur la thématique des « Premières OEuvres ».

A plus long terme, Cliffhanger souhaite développer davantage d’actions sur le territoire, avec des projections-rencontres labelisées, des ateliers sur l’histoire de la série, de l’analyse et de la pratique sérielle.

Yoann Demoz

Yoann Demoz est un documentariste qui oeuvre depuis plus d’une dizaine d’années maintenant dans le monde de l’éducation aux images, et notamment dans le cadre du
dispositif Passeurs d’images. Son dernier court métrage, Un solo amore, co-réalisé avec Fabien Fischer, a été présenté dans de nombreux festival. Il est par ailleurs enseignant en cinéma à l’Université Grenoble Alpes.

Théo Michel-Bechet

Théo Michel-Bechet est formateur, animateur et intervenant vidéo de la Maison de l’Image sera le référent sur cette action. Il assurera le lien entre les participants et les intervenants, ainsi que le suivi et l’accompagnement des participants souhaitant travailler au projet en dehors des temps d’ateliers (prêt de matériel de tournage et de montage, (ré)écriture, visionnage de rushs, enregistrements sonores, etc.).

BENJAMIN CASPAR – MILLIMÉTRAGE

Millimétrage est une société de production audiovisuelle basée en Auvergne-Rhône-Alpes. Elle est née suite à la rencontre de deux passionnés de films et de vidéos, Alexandre VALAYER et Benjamin CASPAR.