Aller au contenu principal
Affiches DCLV 2
Atelier de pratique - Septembre 2020
Nancy

Des affiches et des films


Les jeunes de l'UEAJ de Nancy ont réalisé cet été 12 affiches correspondant aux 12 films de la sélection Des cinés, la vie ! Vous pourrez les découvrir lors de la journée de remise de prix qui aura lieu le 27 mai 2021 à la Cinémathèque.

Atelier de pratique

  • Période

    Hors temps scolaire

  • Tranche d'âge

    15-25 ans

  • Participants

    5

L’Unité Educative d’Activités de Jour (U.E.A.J.) de Nancy est une structure du Ministère de Justice qui accueille des jeunes déscolarisés et inactifs, de 16 à 18 ans, sous mandats judiciaires, dans le but de travailler leur insertion professionnelle.

L’objectif premier est de leur permettre de reprendre une activité et un rythme en travaillant autour des savoirs de base.

L’U.E.A.J. propose un emploi du temps hebdomadaire qui comprend des temps de classe, d’informatique, de sport, d’atelier menuiserie, de prévention santé environnement et d’ateliers culturels et artistiques. Les contenus s’organisent autour de micro-projets et sont agrémentés d’activités annexes en fonction des besoins de chaque projet. Chaque mineur bénéficie d’un soutien accompagnement individualisé exercé par les référents éducatifs. Cette prise en charge est complétée par des mises en situations professionnelles par l’intermédiaire de chantiers « Espaces-Verts » et de stages en entreprise.

Dans ce contexte, nous proposons, deux à trois fois par an, un chantier artistique autour de la peinture d’affiches au format Kakémono.

Au commencement, en 2009, l’U.E.A.J. a fait appel à un artiste plasticien, Didier Pozza, pour réaliser avec les jeunes, des affiches pour annoncer un concert que nous organisions au sein de notre service, dans le cadre d’un festival de musique « Nancy Jazz Pulsations ». J’ai accompagné cet artiste dans la prise en charge des jeunes.

En 2010, nous avons renouvelé ce type d’opération en peignant 20 kakémonos de portraits de comédiens pour pavoiser les rues d’une ville qui organisait son vingtième festival de Théâtre : « Aux Actes Citoyens ».

J’ai donc décidé d’apprendre la technique de retouche d’images pour me permettre d’approfondir mes compétences et pouvoir ainsi proposer d’autres actions autour de la peinture.

Cela fait maintenant une dizaine d’années que je propose régulièrement des chantiers artistiques, accompagnée d’une collègue éducatrice, Christelle Morel. Nous avons consolidé un partenariat avec la ville de Tomblaine, en participant chaque année depuis 2010 à leur festival de théâtre, en concevant 5 à 7 kakémonos durant les congés d’avril, sous la forme de chantiers éducatifs. Ces kakémonos sont installés sur les lampadaires de la ville, en amont de leur manifestation. Lors de l’inauguration, nous peignons le portrait du parrain en sa présence en le faisant participer. Durant la semaine du festival, nous nous mettons en scène en réalisant chaque jour, l’affiche du spectacle du soir, devant les festivaliers et même quelquefois avec eux. En contrepartie de notre participation, les organisateurs nous font bénéficier de places de spectacles gratuites où les jeunes ont l’occasion de rencontrer les artistes qu’ils ont peints l’après-midi pour leur offrir leur kakémono. C’est un projet qui permet à nos jeunes de s’initier à une pratique, de se mettre dans une situation d’apprentissage sans réellement s’en rendre compte et d’accéder à un monde qui leur est éloigné, celui du théâtre.

Au démarrage de chaque chantier peinture, la réaction des jeunes est identique : ils pensent tous ne pas être en mesure de réussir leurs affiches. Mais la technique que nous utilisons demande simplement aux jeunes de la concentration et de l’application pour être en situation de réussite. Au départ, je propose une image que j’ai retouchée numériquement sous forme de zones de couleur. Les jeunes tracent au crayon chaque zone sans en oublier, à partir d’une projection sur l’affiche vierge. Ensuite, ils choisissent les couleurs et les créent à partir de mélanges de peinture, puis ils suivent le modèle pour remplir chaque zone.

Après plus de dix années de participation à l’opération « Des Cinés La Vie ! », nous avons eu l’idée de proposer aux organisateurs, la réalisation d’affiches au format kakémono, représentant les films de la sélection de l’édition 2020-2021. Pour cela, nous avons programmé un chantier d’une semaine en août qui concerne cinq jeunes de notre structure. Nous sommes en mesure de peindre 5 à 7 kakémonos par semaine, les affiches non réalisées durant le chantier, pourront être peintes dans le cadre de notre fonctionnement habituel, au cours des mois de septembre et octobre 2020. Notre visée éducative est à double entrée avec un objectif de valorisation du travail artistique engagé par les jeunes, notamment lors de la remise de prix du lauréat de l’édition 2020-2021 de l’opération DCLV. En second lieu, cette participation facilitera, nous l’espérons, l’implication des jeunes concernés sur l’opération DCLV.

Sylvie FAVRET, professeure technique