Aller au contenu principal
Cadet d'eau douce
Vidéos -

Cadet d'eau douce


Cadet d'eau douce de Buster Keaton - 1928 - Etats-Unis

Dispositif École et cinéma

Vidéos

  • Tranche d'âge

    3-5 ans

Titre du film : Cadet d'eau douce
Réalisateur(s) : Buster Keaton
Âge conseillé : à partir de 5 ans
Pays : Etats-Unis
Année : 1928
Durée : 1h09
Version : VOST
Distributeur : Théâtre du temple
Stock : Théâtre du temple
N°visa : 24034
 

Résumé

Sur un fleuve des États-Unis, deux propriétaires de bateaux à vapeur s’affrontent : Steamboat Bill, qui fait naviguer un vieux rafiot, le Stonewall Jackson, et le richissime J.J. King qui inaugure son steamer. Steamboat apprend que son fils Junior, qu’il n’a pas vu depuis sa naissance, a terminé ses études et vient lui rendre visite. À la gare, il est déçu : le jeune homme ne correspond pas à l’idée qu’il s’en était faite. Junior se révèle non seulement malingre et gauche, mais en plus il est habillé de manière excentrique. Steamboat tente donc de lui donner, si ce n’est l’allure d’un marin, au moins son costume, puis de lui apprendre comment fonctionne le bateau. À bord, Junior se livre à une cascade de maladresses : il est inadapté à la marine fluviale. Qui plus est, il tombe amoureux de l’héritière King : Kitty !

Les deux pères s’emploient à séparer les jeunes gens et Steamboat veut renvoyer son fils à Boston.

Mais King provoque l’interdiction de naviguer du Stonewall Jackson, les deux hommes en viennent aux mains et Steamboat Bill est arrêté.

Un cyclone s’annonce.

Junior tente de faire évader son père de prison, mais malgré son inventivité, sa maladresse fait échouer son plan.
La tempête redouble. Des bâtiments entiers s’envolent et la prison glisse jusque dans la rivière. Steamboat, prisonnier dans sa cellule, risque de se noyer. Junior fait alors preuve d’une ingéniosité nouvelle : dans un premier temps, il sauve Kitty, puis son père. Père et fils s’étreignent, avec émotion, pour la première fois. Mais il faut encore sauver King, dont le bateau a coulé. Les adversaires se réconcilient. L’histoire se termine lorsque le jeune héros tire un prêtre de la rivière : il ne reste plus qu’à célébrer le mariage !