Aller au contenu principal
Atelier projections DCLV Paris
Atelier de pratique - Février 2021
Paris

Atelier de sensibilisation aux images à Paris !

Deux UEMO du STEMO Sud Parisien et l’association de prévention ARC - Equipes d'Amitié (ARC-EA) ont organisé 3 journées de projections des courts métrages de l'édition 2020-2021 de Des cinés, la vie ! au sein du centre d’animation Daviel, dans le 13ème arrondissement de Paris. Deux réalisateur·rices sont venu·es échanger avec les jeunes autour de leurs films.

Atelier de pratique

  • Période

    Hors temps scolaire

  • Tranche d'âge

    12-25 ans

  • Participants

    12

Les projections et les discussions autour des films de la 15ème édition de Des cinés, la vie !  et de sa thématique autour des "Portraits" menées par Nadège Roulet, intervenante cinéma, se sont déroulées au sein d’une salle polyvalente avec un grand écran de projection. 8 jeunes ont participé au total à cet atelier, dont  5 venant de deux UEMO (unité éducative de milieu ouvert) du STEMO Sud Parisien : l'UEMO Friant et l'UEMO Bastille et 3 venant d'une association de prévention : ARC - Equipes d'Amitié  (ARC-EA), pôle 13ème arrondissement (Clipper 13). L'année prochaine, on devrait raccrocher l'antenne du 15ème (Capacité 15) ouverte récemment.

Mardi, la réalisatrice Maité Sonnet est venue parler de son film Massacre et échanger avec les jeunes. Mercredi, c'est au tour du réalisateur Foued Mansour est venu parler de son film, Le chant d’Ahmed en compagnie des deux acteurs Mohammed Sadi et Laurent Maurel. Les jeunes étaient très actifs et se sont beaucoup intéressés aux différents films projetés. Après le visionnage du film Mémorable, un des jeunes s'interroge sur la maladie d'Alzheimer, "pourquoi le personnage principal revient-il en arrière dans sa vie ? Pourquoi ne sait-il plus comment utiliser ton téléphone ?" Trois jeunes expliquent par ailleurs avoir été très touchés par le film Féfé Limbé, "on ne parle pas souvent des histoires d'amour entre personnes âgées." Et lorsque les réalisateur·rices arrivent au cours de l'atelier, les jeunes sont agréablement surpris et posent de nombreuses questions sur la durée du tournage et du montage, sur la rencontre avec les acteurs ainsi que sur l'idée du scénario. 

L'après-midi de délibération, d'échanges et de bilan s'est également très bien déroulée. Les jeunes ont tous dit qu'ils avaient passé un bon moment, découvert et appris de nombreuses choses, et ont trouvé que c'était une très belle expérience. 5 films sont ressortis des délibérations mais patience, vous les découvrirez un peu plus tard ! Enfin, les déjeuners lors de ces trois journées ont été préparés dans la cuisine du centre d'animation Daviel et servis sur place par un autre groupe de jeunes de l'association ARC-EA (antenne Clipper 13). Les distances de sécurité étaient évidemment respectées entre les jeunes et éducateur·rices et les plats délicieux !