Aller au contenu principal
DCLV 8
Atelier de pratique -
Anjou

Atelier de sensibilisation aux images à Anjou !


Un atelier de projections et de discussions autour des films de la 15ème édition de Des cinés, la vie ! organisé par Premiers Plans, coordination Passeurs d’images en partenariat avec le STEMO Anjou. Encadrement artistique : Zsofia PESOVAR, réalisatrice Encadrement pédagogique : Trempl’insertion – DAHPE de St Barthélémy d’Anjou –CEF de la Jubaudière

Atelier de pratique

  • Période

    Hors temps scolaire

  • Tranche d'âge

    12-25 ans

Mardi 12 janvier, 9h.

Je retrouve Zsofia PESOVAR à la gare d’Angers. C’est avec joie que je rencontre ensuite l’équipe de Trempl’insertion, qui a réussi, et ce malgré les circonstances sanitaires à réorganiser leur espace de projection pour que tout se passe en respectant les gestes barrières. Une fois tous les jeunes arrivés, nous entrons dans la salle. Zsofia leur explique la raison pour laquelle on parle de métrage au cinéma : elle expose une bobine de film. Pour la plupart c’est la première fois qu’ils en voient.

Il est désormais 10h passé, c’est le moment d’éteindre les lumières et de découvrir les 4 nouveaux courts métrages de la sélection (composée de 12 courts métrages répartis sur 3 séances).
Au fond de la salle on aperçoit Ben, très curieux il parle facilement de ses sentiments et n’hésite pas à poser des questions. Les autres sont plus discrets. Mais arrivent tout de même à élire leur préféré. Mais arrivent tout de même à élire leur préféré. L’argumentation n’est pas simple face aux autres qu’ils viennent tout juste de rencontrer. Alors, les éducateurs tentent de les mettre à l’aise en s’exprimant eux aussi sur ce qu’ils voient.

Zsofia leur apprend des termes cinématographiques techniques pour leur faciliter l’analyse, comme par exemple les mouvements de caméra (travelling, caméra fixe) ou les échelles de plans (plans larges/gros plans). Parler d’esthétique ce n’est pas facile. Mais heureusement que la réalisatrice est là pour leur donner des pistes, notamment via l’interprétation des couleurs.

Ce qui permet aux jeunes de se rendre compte de la technique de fabrication d’un film en stop motion. La densité du travail est impressionnante ! Mais le cinéma, c’est aussi, peut être avant tout, un lieu de rencontre ! Deux jeunes ne se sont pas lâchés de la matinée. On les voit discuter ensemble, se rapprocher, échanger...

Une fois la séance terminée, Léo, un jeune garçon qui ne savait pas du tout dans quoi il s’embarquait ce matin, s’approche de Zsofia pour lui demander des précisions sur Mémorable. Ensuite il nous fait part de ses différents dessins, un futur artiste en devenir !

Texte par Athénaïs Bonfils, en service civique chez Premiers plans