Aller au contenu principal

Plateforme collaborative d’éducation aux images

Alice comedies
Vidéos -

Alice Comedies

Un programme de quatre courts métrages réalisés par Walt Disney entre 1924 et 1926

Dispositif Maternelle au cinéma
Dispositif École et cinéma

Vidéos

  • Période

    Temps scolaire

  • Tranche d'âge

    3-10 ans

Titre du film : Alice Comedies
Réalisateur(s) : Walt Disney
Pays : États-Unis
Année : 1924 à 1926
Durée : 0h42
Version : Muet
Distributeur : Malavida
N°visa : 2016003670
 

Résumé

Quatre courts métrages mêlant prise de vue réelle et animation, issue de la série Alice Comedies créée par Walt Disney. Dans chaque épisode, une jeune fille nommée Alice se retrouve dans un monde de dessin animé habité par des animaux.

Le Pestacle de Far West (Alice’s Wild West Show, 1924)

Un groupe d’enfants, composé d’Alice et ses amis, réalise un spectacle sur le Far West. Passé le premier acte, un enfant d’une bande rivale, le terrible Tubby O’Brien, s’installe avec son gang parmi les spectateurs. Effrayée, la troupe décide d’abandonner à l’exception d’Alice qui ne prend pas peur. La jeune fille poursuit seule le spectacle en racontant ses exploits imaginaires dans l’Ouest américain, affrontant tout d’abord des Indiens puis un bandit. À la fin de son histoire, alors qu’on lui jette des légumes pourris, elle contre-attaque et parvient faire fuir les perturbateurs, allant jusqu’à infliger une raclée à Tubby.

La Maison hantée (Alice’s Spooky Adventure, 1924)

Lors d’une partie de baseball, la balle lancée par Alice brise la fenêtre d’une maison que ses amis prétendent hantée. Loin d’être effrayée, Alice y entre pour retrouver la balle perdue. Au cours de cette recherche, à cause de maladresse et de malchance, elle finit assommée par des morceaux de plâtre se détachant du plafond. Endormie, elle se retrouve alors dans une ville de cartoon peuplée de fantômes qu’elle affronte à l’aide d’un chat qui finit par lui déclarer son amour. Ayant repris connaissance, elle retrouve la balle perdue mais se fait arrêter par un policier surveillant les alentours, qui l’envoie en prison.

Alice chef des pompiers (Alice the Fire Fighter, 1926)

Dans un décor de dessin animé, un hôtel prend feu. Alertés, les pompiers dirigés par Alice se dirigent vers le lieu de l’incendie. Après une série de sauvetages assez catastrophiques, un pompier parvient, avec l’aide d’Alice, à secourir une habitante dont il tombe amoureux. Lorsqu’elle reprend connaissance, elle embrasse son sauveur tandis qu’Alice, habitants et pompiers regardent le couple avec émotion.

Une journée à la mer (Alice’s Day at Sea, 1924)

Alice est conduite par son chien à la plage. Après qu’un marin leur a raconté ses aventures maritimes, Alice s’endort dans une barque en rêvant de ces histoires fantastiques. Elle se retrouve alors parmi les poissons dans un univers sous-marin de dessin animé. Pourchassée par l’un d’entre eux, elle est avalée par la créature mais parvient à s’évader. Alors qu’elle se cache de l’énorme poisson, elle est attaquée par une pieuvre. De retour dans le monde réel, le marin vient la sortir du filet de pêche qui lui inspirait son cauchemar. Réveillée, elle raconte au marin avoir rêvé faire naufrage, ce qui déclenche chez eux un formidable fou rire."