Aller au contenu principal

Plateforme collaborative d’éducation aux images

Dispositif Passeurs d’images

Les Graines que l’on sème de Nathan Nicholovitch

Accusée d’avoir tagué « MACRON DÉMISSION » sur le mur de son lycée, Chiara n’est pas sortie vivante de sa garde à vue. Bouleversés, ses camarades de classe décident alors de prendre la parole...

Comment l’expérience cinématographique crée du lien, du sens, de la rencontre ?

« Le travail « en atelier » m’a effectivement conduit à penser et à produire des images d’une nouvelle façon : collectivement et non plus en solitaire, et surtout en constante progression et en tâtonnements successifs. Car je souhaitais nourrir le film des plans issus de nos téléphones portables tout en travaillant des formes très diverses - fictives et documentaires – pour questionner la brutalité du pouvoir et les désordres du monde. Mon désir était d’expérimenter comment des images diverses, parfois même opposées, pourraient cohabiter et dialoguer ensemble. Il s’agissait également de trouver une forme filmique à cet aller-retour entre le réel des lycéens, leurs discours, et la fiction que nous faisions naître. »

Nathan Nicholovitch (source : dossier de presse).

France I 2020 I 1h17 I drame I couleur I Nour Films I produit par D’un Film l’Autre, Eurydice Calméjane et Nathan  Nicholovitch I sortie nationale le 23 février 2022.

Replay
Les graines que l'on sème : échange avec le réalisateur Nathan Nicholovitch
Intervenant.es
Nathan Nicholovitch

Nathan Nicholovitch est un réalisateur et metteur en scène, né le 4 octobre 1976 à Villeurbanne. Après des études d’arts appliqués et d’histoire de l’art, il crée le collectif « Les Films aux dos tournés » à Paris en 1999 au sein duquel il réalise ses premiers courts-métrages. Il réalise son premier long-métrage Casa Nostra en 2012. Son deuxième long Avant l’Aurore sort en salles en septembre 2018, participe à plus de 40 festivals à travers le monde et remporte une douzaine de prix. En 2019, il embarque avec lui les élèves du lycée Romain Rolland d’Ivry-sur-Seine pour construire avec eux, pendant un an, un film qui les raconte face à la répression du mouvement social. Le résultat de cette expérience, Les Graines que l’on sème, est son troisième long-métrage.

Un film distribué par