Aller au contenu principal

Plateforme collaborative d’éducation aux images

Le film absent, ou rendre visible ce qui manque.

Le film absent

Le film absent a été pensé au printemps 2020, quand nous prenions la mesure que le troisième film programmé dans le cadre des dispositifs Ecole et cinéma et Collège au cinéma ne serait pas projeté, laissant un vide. Nous avions décidé, non pas de combler ce vide, mais de le rendre visible en proposant Le film absent, un projet de création autour des premières séquences des films qui n’avaient pas pu être projetés. Nous n’envisagions pas alors, que l’année 2020-2021 verrait elle aussi les salles de cinéma fermées. Nous voilà aujourd’hui en février 2021, presqu’un an après le début de l’épidémie et aujourd’hui plus que jamais, il nous semble important de travailler ensemble, de lutter pour redire ce qui est essentiel. Nous proposons donc à toutes les coordinations qui le souhaitent de s’emparer de nouveau du Film absent (de nouvelles séquences de films du catalogue Collège au cinéma ont été intégrées à Nanouk grâce à la coopération bienveillante de nos amis distributeurs) et ainsi, par la créativité, la pugnacité, le courage des élèves, des enseignants, des salles de cinéma, rendre visible ce qui aujourd’hui, nous manque terriblement.

Passeurs d’images propose une action inédite de remplacement appelée Le film absent. L’idée est simple : montrer la première séquence du film qui ne pourra pas être projeté, via Nanouk, et entamer un travail créatif à partir de là.

modalités

Les modalités peuvent être diverses : 

On peut proposer aux élèves d’imaginer la suite du film et de le raconter via divers médias : écriture, vidéo, photographies, roman-photo, réalisation de film, film d’animation…

On peut aussi proposer aux élèves de se servir de cette séquence comme support pour aller chercher dans leurs références des photographies, peintures, livres etc… qui leur font penser au film.

Ces propositions, aussi simples, soient-elles, permettront de faire exister le film qui ne pourra pas être vu, d’assurer une continuité durant la fermeture des salles de cinéma pour les dispositifs d’éducation au cinéma, une affirmation nette de la place des salles dans ces dispositifs. Nous vous remercions pour votre investissement, votre souci des dispositifs, votre implication envers les élèves, votre courage et votre inventivité ! 

fiche pédagogique
ÉTAPE 1

Présentation du film très rapide : le titre, le réalisateur·trice, l’année, le pays, l’affiche éventuellement.

Petite introduction par un jeu de questions sur les enjeux d’une première séquence de film : est-ce une séquence importante ? Pourquoi ? Quels choix peut faire le·la réalisateur·rice ? Présente-t-on forcément le personnage principal ? Est-ce qu’une première séquence nous permet de savoir ce que l’on va découvrir ? Peut-on être trompé ? Peut-on savoir si le film va nous plaire dès la première séquence ?

On peut essayer de se souvenir tous ensemble des premières séquences des films vus plus tôt dans l’année dans le cadre des dispositifs et se demander si elle correspondait in fine au film dans son entier.

ÉTAPE 2

Visionnage de la première séquence sur la plateforme pédagogique Nanouk.

Discussion des enjeux de cette séquence. Quel ton ? Qu’a-t-on remarqué ?  Qui sont les personnages ? Place de la musique, du son ? Est-ce qu’on en sait beaucoup sur le film ? A-t-on envie de voir la suite ? Pourquoi ?

ÉTAPE 3

Présentation du projet Le Film absent.

Énoncer la règle du jeu : après avoir regardé la première séquence (éventuellement la faire regarder une deuxième fois), imaginer le film.

Vous pouvez faire le choix du media employé ou laisser le choix à vos élèves.
L’exercice peut se faire sous la forme d’un écrit, d’un scénario avec story board, de photographies, de dessins, de vidéos, de roman photo, de films d’animation...L’idée est vraiment de proposer un geste créatif très libre mais cohérent par rapport à la séquence regardée. Prêter attention au genre, au ton, à l’époque etc…

ÉTAPE 4

Mise en commun des productions, comparaison des différents films imaginés, discussion et échanges de points de vue.

Est-ce que les élèves ont envie de voir le film ?

les réalisations des élèves
CONTACTS UTILES
Anne Charvin Anne Charvin Chargée de mission - Référente Île-de-France anne@passeursdimages.fr 09 72 21 77 19