Aller au contenu principal

Plateforme collaborative d’éducation aux images

Dispositif Collège au cinéma
Dispositif École et cinéma
Dispositif Passeurs d’images

19 novembre 2021

Cinéma le Gyptis

Le Gyptis est un prototype d’exploitation cinématographique Art et Essai, créé par La Friche la Belle de Mai, au service d’un cinéma engagé, audacieux et exigeant. Sa programmation est assurée par Shellac, qui s’appuie sur des propositions thématiques, films de répertoire, œuvres de recherche et films pour jeune public.

Tout au long de l’année, Le Gyptis organise des rencontres avec des réalisateurs, des ateliers gratuits pour les enfants, participe aux dispositifs nationaux d’éducation à l’image et propose plus d’un tiers de sa grille au tarif de 2,5 € pour tous. Sa programmation explore à la fois les cinématographies les plus singulières, donne à voir les films les plus ambitieux, tout en étant un véritable cinéma de quartier, inséré dans la vie culturelle et sociale de son territoire.

La Friche la Belle de Mai

Prototype né en 1992 de ce que l’on nomme aujourd’hui les « Tiers-Lieux », nouveaux modèles culturels et urbains, la Friche rassemble dans un lieu unique et réinventé, transformation urbaine, permanence artistique, lien au territoire et coopération active dans le sens de l’intérêt général.

Née de l’ancienne usine de la Seita, aujourd’hui lieu de création et d’innovation, La Friche la Belle de Mai est à la fois un espace de travail pour ses 70 structures résidentes (350 artistes, producteurs, salariés qui y travaillent quotidiennement) et un lieu de diffusion (600 propositions artistiques publiques par an, de l’atelier jeune public aux plus grands festivals). Avec près de 450 000 visiteurs par an, la Friche la Belle de Mai est un espace public multiple de 45 000 m2 où se côtoient 5 salles de spectacles et de concert, des jardins partagés, une aire de jeux et de sport, un restaurant, une librairie, une crèche, 2400 m2 d’espaces d’exposition, un toit terrasse de 8000 m2, un centre de formation.

Lieux Fictifs

Lieux Fictifs est conçu comme un espace favorisant la création cinématographique dans la rencontre avec d’autres disciplines artistiques, la collaboration et la participation des publics, le développement de méthodologies d’éducation à l’image et la diffusion du cinéma. Des dimensions ouvertes aux publics les plus éloignés de la culture. En 2020, Lieux Fictifs structure le fonctionnement d’un nouveau lieu culturel permanent dans la Structure d’Accompagnement à la Sortie de la prison des Baumettes. Elle y développe une action de formation, l’accueil en résidence d’artistes, la diffusion
et la transmission du cinéma et d’autres formes artistiques. Lieux Fictifs poursuit là l’objectif de construire - depuis la prison - des espaces pour une autre relation dans une porosité entre le dedans et le dehors.

L’association ancre également son travail depuis la Friche la Belle de Mai et la Plateforme Jeunesse, explorant avec de jeunes adolescent·es de nouvelles relations au son et à l’image qui favorisent l’activation de récits.

Temps forts des ateliers
Lieux
Cinéma Le Gyptis

136 Rue Loubon
13003 Marseille

La Friche La Belle de Mai

41 Rue Jobin
13003 Marseille

Lieux fictifs

41 Rue Jobin
13003 Marseille