Accueil > DCLV

Retour à : Plein air Retour à : Séances Spéciales Retour à : DCLV

Rechercher

DCLV : Ce n’est pas un film de cow-boys

Benjamin Parent
00:12:00
Court métrage
fiction
Tous publics
Le Secret de Brokeback Mountain est passé hier soir à la télé. Vincent l’a regardé et ça l’a bouleversé. Il profite de la récréation et de l’intimité des toilettes du collège pour raconter de manière touchante et naïve le film à Moussa.
Malivaï Yakou, Leïla Choukri, Damien Pinto Gomes, Finnegan Oldfield, Garance Marillier
Scénario : Benjamin Parent, Joris Morio Image : Nicolas Loir Montage : Béatrice Herminie Décors : Guillaume Deviercy Son : Arnaud Julien, Guillaume Dham, Olivier Do Huu
Synecdoche
France
2012
DCLV
2015
VF
[Voir la fiche du film sur le site de Format Court->http://www.formatcourt.com/2012/10/ce-nest-pas-un-film-de-cow-boys-de-benjamin-parent/] [Lire l’interview de Benjamin Parent sur le site de Format Court->http://www.formatcourt.com/2013/02/benjamin-parent-j’ai-mis-en-place-l’idee-d’un-mec-un-peu-dur-a-cuire-qui-tout-a-coup-est-emu-par-une-histoire-d’amour-entre-deux-hommes/] [Voir l’interview de Benjamin Parent lors de la 51e Semaine de la Critique au Festival de Cannes 2012->https://www.youtube.com/watch?v=M34ozb9ZyXA] [Voir l’interview de Benjamin Parent et Finnegan Oldfield (acteur) lors de My French Film Festival 2013->https://www.youtube.com/watch?v=OTjrGHD6EIg]
Réalisé par Benjamin Parent, Ce n’est pas un film de cow-boys parvient à mettre en scène une approche adolescente de la masculinité et des représentations qui régissent son « existence» sociale au travers des échanges que deux filles et deux garçons mènent en aparté dans les toilettes de leur collège autour de la découverte du Secret de Brokeback Mountain (Ang Lee) et de l’homosexualité masculine. Tout en adoptant une perspective qui évite de « juger » les propos lancés par les quatre adolescents, le film révèle les « effets de normalisation » (M.Foucault) provoqués par les discours sociaux dont l’écheveau de préjugés, fantasmes, idées reçues, lieux communs et craintes identitaires gouverne la perception et l’entendement de l’homosexualité et de la masculinité. Par sa structure narrative, le film de Benjamin Parent privilégie le récit aux allures de catharsis grâce auquel Vincent « confie » à Moussa la grande confusion des sentiments qu’a suscitée son expérience de spectateur. S’y « expose » en se livrant, une masculinité juvénile encore incertaine d’elle-même et qui témoigne de sa gêne d’avoir été aussi intensément affectée, par la force d’authenticité d’une union masculine dont la « nature » ne coïncide pas avec l’idée qu’elle se fait des relations entre hommes. En provoquant l’avènement d’un « trouble dans le genre » (Judith Butler) chez ce jeune homme « touché » par des « amours homosexuelles » que son sur-moi patriarcal désigne comme illégitimes et déviantes, le film interroge le lieu même de la masculinité. Nourrie par la force de l’empathie, la découverte télévisuelle du film d’Ang Lee a ouvert une brèche dans la rhétorique patriarcale qui informe et détermine habituellement la conduite masculine de Vincent. Elle a ébranlé son imaginaire de la masculinité, suscité un nouvel apprentissage de soi et lui a permis de se reconnaître autre, de se percevoir différemment. Ainsi, Ce n’est pas un film de cow-boys révèle les « impératifs» qui, dès leur plus jeune âge, tendent à assigner leur identité de genre aux individus. Il questionne l’ordre des fictions identitaires à travers lesquelles les consciences sexuées se pensent, s’éprouvent et se construisent tout en interrogeant les cadres normatifs qui définissent la perception des identités de sexe et du concept de genre. Dans son film, Benjamin Parent rappelle que la masculinité n’est pas un donné, un fait de nature mais le lieu d’une construction socioculturelle où se trame les dramaturgies identificatoires à travers lesquelles le masculin s’imagine, se forge et se distingue ou se perpétue. - Jean-Marc Génuite
2012 : Cannes « Festival - Semaine de la critique »: Prix du Rail d'or et Queer Palm. Melbourne « MIFF »: Grand Prix du court métrage Varsovie « Festival International du Film »: Meilleur court métrage de fiction Paris « Festival Courts Devant » : Prix du Jury jeune et Prix Beaumarchais SACD La Ciotat « Festival International de courts métrages »: Grand prix du court métrage Paris « Les Lutins du Court-Métrage » : Meilleur Film et Meilleur Scénario Clermont Ferrand : « Festival International du Court Métrage » Prix Adami d'interprétation Masculine Jouy en Josas « Festival « L’ombre d’un Court »: Prix d’interprétation féminine : Leïla Choukri et Garance Marillier Sarlat « Festival du film » : Prix du meilleur court métrage.
Film passerelles : Le p’tit bal ; Skhizein

titre  réalisateur(s)  genre  pays  durée 
voir 13 ans Rudi Rosenberg comédie France 00:10:00
voir 13 figures de Sarah Beauchesne au 71, rue Blanche Véronique Aubouy, Christophe Boutin France 00:04:00
voir 200 000 fantômes (Nijuman no borei) Jean-Gabriel Périot France 00:10:00
voir A tes amours Olivier Peyon France 00:06:00
voir Aglaée Rudi Rosenberg France 00:20:00
voir Aïssa Clément Tréhin-Lalanne drame France 00:08:00
voir Allan Frédéric Azar France 00:08:00
voir American football Morgan Simon comédie France 00:25:00
voir Amsterdam Philippe Etienne France 00:20:00
voir Au bout du monde Konstantin Bronzit France 00:07:27
voir Babel Hendrick Dusollier France 00:16:00
voir Barres Luc Moullet France 00:15:00
voir Be quiet Sameh Zoabi France 00:20:00
voir Beauduc Laurent Teyssier comédie dramatique France 00:13:20
voir Belle gueule Emma Benestan comédie dramatique France 00:25:00
voir Blind spot Johanna Bessiere, Nicolas Chauvelot, Olivier Clert, Cécile Dubois Herry, Yvon Jardel, Simon Rouby comédie dramatique France 00:04:00
voir Bonne nuit Valéry Rosier France 00:18:00
voir Bonne nuit Malik Bruno Danan France 00:15:00
voir C’était pas la guerre Alexandrine Brisson France 00:27:00
voir Carlitopolis Luis Nieto France 00:03:00
voir Ce n’est pas un film de cow-boys Benjamin Parent France 00:12:00
voir Chamonix Valérie Mrejen France 00:12:00
voir Chaque jour et demain Fabrice Main France 00:13:00
voir Charles Péguy au lavomatic Chantal Richard France 00:15:00
voir Chat Philippe Lasry comédie dramatique France 00:15:00
voir Chère grand-mère Patrice Dubosc France 00:18:00
voir Cheveu Julien Hallard France 00:18:00
voir Clean time (Le soleil en plein hiver) Didier Nion France 00:26:00
voir Coagulate Mihai Grecu France 00:06:00
voir Cousines Lyes Salem France 00:31:00
voir Cyclope de la mer (Le) Philippe Jullien France 00:13:00
voir Dimanche soir Solange Martin France 00:05:00
voir Do you have the shine ? Johan Thurfjeil Suède 00:05:00
voir Dounouia (La vie) Olivier Broudeur, Anthony Quéré France 00:20:00
voir Droit chemin (Le) Mathias Gokalp France 00:12:00
voir Du soleil en hiver Samuel Collardey France 00:17:00
voir Edmond était un âne Franck Dion comédie dramatique 00:15:00
voir Émilie Muller Yvon Marciano France 00:20:00
voir En rachâchant Danièle Huillet, Jean-Marie Straub France 00:07:00
voir Ennemis intérieurs Sélim Azzazi drame France 00:28:00

| 1 | 2 | 3 | 4 |

classement partitre  réalisateurs durée