Accueil > DCLV

Retour à : Plein air Retour à : Séances Spéciales Retour à : DCLV

Rechercher

DCLV : Babel

Hendrick Dusollier
00:16:00
Court métrage
fiction
Tous publics
Depuis les montagnes célestes jusqu’au sommet des tours de Shanghai, deux jeunes paysans quittent leur village pour rejoindre la mégapole.
Xiao Peng, Tian Chao, Zhang Chi
Scénario : Hendrick Dusollier Image : Hendrick Dusollier, Maria Roche Montage : Hendrick Dusollier Musique : Jean-François Viguié
StudioHDK Productions
France
2010
DCLV
2013
VF
[Voir la fiche du film et la bande annonce sur le site de Studio HK->http://www.studiohdk.com/fr/accueil/babel#.VNs4ekIdtvQ] [Voir la fiche du film sur le site de Bref Magazine->http://www.brefmagazine.com/pages/extraits.php?id_texte=415&rubrique=page_extrait&archive=oui]
Babel est construit autour du rapport entre l’humain et la ville. L’architecte Jean Nouvel, impressionné par le film de Hendrick Dusollier, perçoit que « Babel est une vision apocalyptique de Shanghai, où la beauté plastique des images est mise en relation avec un monde inhumain ». La singularité de l’univers de ce film est due à l’utilisation d’images de synthèse réalisées sur ordinateur, mêlées à des prises de vue réelles filmées à Shanghai. Ce mélange nous plonge dans un monde étrange. Le réalisateur a tenté cette expérience particulière d’entrelacer différentes natures d’images afin de nous raconter un voyage dans le temps et dans l’espace. Les deux personnages principaux de Babel, un couple, sont des « Mingongs » (paysans quittant les campagnes pour aller à la ville chercher du travail). Ils vont traverser un territoire qu’ils découvrent (la Chine contemporaine), et en même temps faire un voyage dans le temps : de la campagne traditionnelle vers la modernité de la mégapole. Dans ce film, sans dialogue, la caméra circule dans des décors étonnants. Les déplacements de la caméra (latéraux, des bas en haut, d’avant en arrière) accompagnent ceux des personnages. Les travellings permettent aux spectateurs de découvrir les différentes étapes de ce trajet, ainsi que les changements à la fois brutaux et mélancoliques d’une géographie en pleine mutation. Le principe du film est de nous faire ressentir des perturbations visuelles et sonores dues aux mutations violentes du paysage. La ville nous est décrite comme un territoire barbare, obéissant tout autant aux lois de l’agitation capitaliste ultrarapide qu’à un communisme rigide. La référence à la Tour de Babel correspond aussi bien à l’aspect démesuré de l’entreprise de mutation urbaine que connaît Shanghai qu’au caractère tyrannique de ce développement. À un rythme effréné, la tradition cède violemment face à la modernité qui ne laisse que peu de place à l’humain. Pourtant, restent les sentiments des deux protagonistes. Dans cette histoire d’amour, tragique et sombre, elle part vers la ville, il ira la rejoindre ne pouvant vivre sans elle. Il deviendra alors un anonyme dans la grande ville fourmillante. Par leur intermédiaire, Babel se place entre le récit intime et la science-fiction. Ce couple est le moteur de l’histoire, et devient notre guide. Elle en haut, lui en bas, ils ne se voient plus mais arrivent toutefois à sentir leur présence. C’est par eux que nous découvrons les aberrations de cette ville qui nous est présentée de manière organique, presque autonome, douée d’une vie propre. Véritable personnage du film, elle écrase les habitants, et devient une sorte de Moloch (en écho à la machine monstrueuse du film Metropolis réalisé par Fritz Lang en 1926) réclamant toujours plus d’effort aux humains et se nourrissant de leur sueur pour continuer à se développer, à s’agrandir. Le caractère allégorique, voire quasi mythologique, de ce film fait de Babel une critique universelle de la course effrénée vers une forme de modernité mettant de côté les individus qui y contribuent.- - Sébastien Ronceray
2011 : Tiburon « International Film Festival » : Prix du Meilleur Film d’Animation Paris « MyFrenchFilmFestival » : Prix du Meilleur Court-métrage Evreux « Festival International du Court Métrage de Normandie » : Prix du Jury + 3 Mentions Spéciales (Scénario, Son, Montage) Sydney « Flickerfest International Film Festival » : Prix de la Meilleure Production Numérique Paris « Les lutins du court métrage » : Lutin des Meilleurs Effets Spéciaux 2010 : Bilbao « ZINEBI International Film Festival » : Prix du Meilleur Film d’Animation Guanajuato « International Film Festival » : Prix du Meilleur Film d’Animation
Films passerelles : Manque de preuves ; La course nue ; Jeunesses françaises

titre  réalisateur(s)  genre  pays  durée 
voir 13 ans Rudi Rosenberg comédie France 00:10:00
voir 13 figures de Sarah Beauchesne au 71, rue Blanche Véronique Aubouy, Christophe Boutin France 00:04:00
voir 200 000 fantômes (Nijuman no borei) Jean-Gabriel Périot France 00:10:00
voir A tes amours Olivier Peyon France 00:06:00
voir Aglaée Rudi Rosenberg France 00:20:00
voir Aïssa Clément Tréhin-Lalanne drame France 00:08:00
voir Allan Frédéric Azar France 00:08:00
voir American football Morgan Simon comédie France 00:25:00
voir Amsterdam Philippe Etienne France 00:20:00
voir Au bout du monde Konstantin Bronzit France 00:07:27
voir Babel Hendrick Dusollier France 00:16:00
voir Barres Luc Moullet France 00:15:00
voir Be quiet Sameh Zoabi France 00:20:00
voir Beauduc Laurent Teyssier comédie dramatique France 00:13:20
voir Belle gueule Emma Benestan comédie dramatique France 00:25:00
voir Blind spot Johanna Bessiere, Nicolas Chauvelot, Olivier Clert, Cécile Dubois Herry, Yvon Jardel, Simon Rouby comédie dramatique France 00:04:00
voir Bonne nuit Valéry Rosier France 00:18:00
voir Bonne nuit Malik Bruno Danan France 00:15:00
voir C’était pas la guerre Alexandrine Brisson France 00:27:00
voir Carlitopolis Luis Nieto France 00:03:00
voir Ce n’est pas un film de cow-boys Benjamin Parent France 00:12:00
voir Chamonix Valérie Mrejen France 00:12:00
voir Chaque jour et demain Fabrice Main France 00:13:00
voir Charles Péguy au lavomatic Chantal Richard France 00:15:00
voir Chat Philippe Lasry comédie dramatique France 00:15:00
voir Chère grand-mère Patrice Dubosc France 00:18:00
voir Cheveu Julien Hallard France 00:18:00
voir Clean time (Le soleil en plein hiver) Didier Nion France 00:26:00
voir Coagulate Mihai Grecu France 00:06:00
voir Cousines Lyes Salem France 00:31:00
voir Cyclope de la mer (Le) Philippe Jullien France 00:13:00
voir Dimanche soir Solange Martin France 00:05:00
voir Do you have the shine ? Johan Thurfjeil Suède 00:05:00
voir Dounouia (La vie) Olivier Broudeur, Anthony Quéré France 00:20:00
voir Droit chemin (Le) Mathias Gokalp France 00:12:00
voir Du soleil en hiver Samuel Collardey France 00:17:00
voir Edmond était un âne Franck Dion comédie dramatique 00:15:00
voir Émilie Muller Yvon Marciano France 00:20:00
voir En rachâchant Danièle Huillet, Jean-Marie Straub France 00:07:00
voir Ennemis intérieurs Sélim Azzazi drame France 00:28:00

| 1 | 2 | 3 | 4 |

classement partitre  réalisateurs durée