Accueil > DCLV

Retour à : Plein air Retour à : Séances Spéciales Retour à : DCLV

Rechercher

DCLV : Walking on the Wild Side

Dominique Abel, Fiona Gordon
00:13:00
Court métrage
fiction
Tous publics
Un matin, un employé timide entre en collision avec une grande rousse. C’est le coup de foudre. Comment revoir cette femme que le destin a mise sur sa route ? La seule chose qu’il sait d’elle, c’est qu’elle travaille dans le quartier nord, là où les femmes vendent leurs charmes.
Fiona Gordon, Dominique Abel
Scénario : Fiona Gordon, Dominique Abel Image : Claire Childeric Montage : Sandrine Deegen Décors/Costumes : Bernard Gavilan, Laura Couderc Son : Fred Meert Musique : David Goffin
Courage mon amour
Belgique
2000
DCLV
2013
VF
Voir la filmographie des réalisateur (Unifrance) : [Fiona Gordon->http://www.unifrance.org/annuaires/personne/131594/fiona-gordon] - [Dominique Abel->http://www.unifrance.org/annuaires/personne/131593/dominique-abel]
Mis en scène par l’étonnant couple d’artistes formé par Fiona Gordon et Dominique Abel, Walking on The Wild Side se rattache à l’héritage des fictions burlesques presque exclusivement muettes où le corps des acteurs anime de sa force théâtrale et de « ses » imaginaires propres le mouvement comique qui entraîne le récit. Au sein de cette lignée, le corps devient le lieu même de l’ « événement » fictionnel et s’affirme à travers ses péripéties et autres mésaventures comme le ressort primordial de la progression dramatique. Composée à partir d’un scénario extrêmement ténu, l’intrigue de Walking on The Wild Side s’ouvre sur un « choc » frontal entre deux « sensibilités » excentriques que les auteurs privent littéralement de nom, presque de l’usage de la parole et présentent uniquement par leur identité de genre. Les deux acteurs interprètent en effet des « rôles » sexuellement « situés » dont le « caractère » dépersonnalisé est ostensiblement désigné par les pronoms personnels « lui » et « elle » qualifiant chacun d’eux dans le générique final. Se manifestant au cœur d’un « quartier réservé » voué à la prostitution, la collision inaugurale de ces deux corps malhabiles à la physionomie insolite s’impose paradoxalement comme la « scène » originelle de leur commune destinée. Elle s’expose comme l’acte de naissance d’une singulière « romance» qui se « révélera » pour l’essentiel sous le signe du quiproquo et de l’incompréhension entre les sexes. En effet, les protagonistes nouent rapidement une « relation» désaccordée et équivoque en se méprenant mutuellement sur le statut, les motivations et les intentions de leur autre sexué. C’est ainsi que le héros prendra une femme de ménage qui entretient les « loggias » de quelques « travailleuses du sexe » pour une prostituée moins intimidante que les autres et qu’elle-même s’illusionnera complètement sur le « désir » et les aspirations de cet homme qui l’aborde pour faire appel à ses « services » tarifés. C’est à partir de ces malentendus initiaux, que surviendront et s’enchaîneront situations, épisodes, « performances » et numéros des plus comiques jusqu’à l’émergence d’une « union » amoureuse « authentique » dont le film « fêtera » l’avènement lors de son dénouement. Réalisé à partir de remarquables « inventions » scéniques, Walking on The Wild Side représente des « présences » cinématographiques aux allures gauches et maladroites cultivant leur extravagance jusqu’aux frontières de l’« insensé ». En faisant émerger toute une dramaturgie de l’absurde où les corps s’expriment et s’imposent par leur fébrilité même, leur inhabileté, leur inadaptation d’avec le monde environnant ou leur infortune, les deux réalisateurs s’inscrivent indéniablement au sein de la grande tradition burlesque. Ainsi, le jeu de Dominique Abel s’inspire tout autant de la gestuelle et des postures corporelles d’un Jacques Tati que des acrobaties désespérées d’un Buster Keaton ou des mimiques bien plus contemporaines de Mr Bean. - Jean-Marc Génuite
2002 : Vaulx en Velin « Festival du Film Court Francophone » : Grand Prix 2001 : « Festival Cinessonne » : Prix du Jury des Collégiens Rome « Festival Cinemae » : Meilleur court-métrage 2000 : Nevers « Festival de Nevers à l’Aube » : Nougatine d'or Fort Lauderdale « International Film Festival » : Prix de la meilleure comédie Namur « Festival International du Film Francophone » : Bayard d'or & prix SABAM Bruxelles « Festival Oh Ce Court » Mention spéciale
Films passerelles : Sylvain Rivière ; Il fait beau dans la plus belle ville du monde.

titre  réalisateur(s)  genre  pays  durée 
voir Madagascar, carnet de voyage Bastien Dubois France 00:12:00
voir Maintenant Inès Rabadan Belgique 00:18:00
voir Maison de poussière (La) Jean-Claude Rozec France 00:11:35
voir Manque de preuves Hayoun Kwon France 00:10:00
voir Marée haute Caroline Champetier France 00:17:00
voir Matelassière (La) Alain Cavalier France 00:12:00
voir Mi-temps Mathias Gokalp France 00:17:00
voir Migrations Constantin Chamski France 00:04:00
voir Molii Mourad Boudaoud, Carine May, Yassine Qnia, Hakim Zouhani comédie France 00:14:00
voir Monstre Antoine Barraud France 00:28:00
voir Nous Olivier Hems France 00:11:00
voir Nue Catherine Bernstein France 00:08:00
voir Nyaman’ gouacou (Viande de ta mère) Laurent Sénéchal France 00:19:00
voir Obras Hendrick Dusollier France 00:12:00
voir Open the door please Joana Hadjithomas, Khalil Joreige France 00:12:00
voir Paris Monopole Antonin Peretjatko France 00:19:00
voir Passeur (Le) Danielle Arbid France 00:12:00
voir Pavane de l’ange Patrick Pleutin France 00:10:00
voir Petite lumière Alain Gomis France 00:15:00
voir Pieds verts Elsa Duhamel France 00:04:10
voir Pinces à linge (Les) Joël Brisse France 00:23:00
voir Plastic and glass Tessa Joosse France / Pays-Bas 00:09:00
voir Regards libres Romain Delange France 00:11:00
voir Réplique Antoine Giorgini comédie France 00:19:00
voir Résistance aux tremblements Olivier Hems France 00:15:00
voir Rhapsody Constance Meyer France 00:15:20
voir Sarah Kadija Leclere France 00:14:00
voir Schenglet ® Laurent Nègre Suisse 00:07:00
voir Skhizein Jérémy Clapin France 00:14:00
voir Sole entre l’eau et le sable (La) Angèle Chiodo France 00:15:00
voir Sous la lame de l’épée Hélier Cisterne comédie dramatique France 00:12:30
voir Sous le bleu David Oelhoffen France 00:21:00
voir Sous tes doigts Marie-Christine Courtès comédie dramatique France 00:13:00
voir Sylvain Rivière Guillaume Bureau France 00:21:00
voir Taxi Wala Lola Frederich France 00:16:00
voir Tombés du nid Loïc Espuche France 00:04:19
voir Tous les enfants s’appellent Dominique Nicolas Silhol comédie dramatique France 00:20:00
voir Tremblay-en-France Vincent Vizioz France 00:21:00
voir Trompe lʼœil Florent Sauze drame France 00:18:00
voir Virée à Paname (La) Carine May, Hakim Zouhani France 00:23:00

| 1 | 2 | 3 | 4 |

classement partitre  réalisateurs durée