Accueil > DCLV

Retour à : Plein air Retour à : Séances Spéciales Retour à : DCLV

Rechercher

DCLV : Il était une fois l’huile

Vincent Paronnaud alias Winshluss
00:15:00
Court métrage
animation
Tous publics
Dans le garage d’une maison tranquille, deux enfants fouillent les étagères et renversent par mégarde un bidon d’huile. Une goutte tombe à terre et se métamorphose en Goutix, la mascotte officielle des huiles Méroll, friture et moteur, emmenant les marmots faire un voyage merveilleux dans l’usine en question.
Scénario : Vincent Paronnaud, Frederic Felder, Lyonel Mathieu Montage : François Bellini, Stéphane Nabos, Lara Roche Animation : Patrick Cohen, Jules Stromboni Son : Denis Vautrin Avec les voix de : Raphaël Lamarque, Fily Keita, Denis Vautrin
Je suis bien content Productions
France
2010
DCLV
2015
VF
[Voir l’entretien avec Vincent Paronnaud par Les Lutins du Court Métrage->https://www.youtube.com/watch?v=nQp4Nk3LieY]
Adapté d’une bande dessinée éponyme de Winshluss alias Vincent Paronnaud publiée aux éditions Les Requins marteaux en 2004 et mis en scène par l’artiste, Il était une fois l’huile s’affirme comme une satire politico-économique aux allures de fin de monde. Dans ce récit à l’ironie grinçante et totalement dénué d’échappatoire, c’est la monstruosité polluante, destructrice et morbide du capitalisme globalisé qui se révèle et se manifeste dans toute la force de son cynisme décomplexé. L’auteur y dévoile les facultés de nuisance de l’ultralibéralisme triomphant à travers un « conte » narré à deux enfants par Goutix, un « Génie » bonimenteur tout droit sorti d’un bidon d’huile Méroll qui leur propose de partir vers un « monde » merveilleux. Il leur « interprètera » le « Storytelling » du succès planétaire d’une entreprise fondée par Édouard Michel Méroll, inventeur du fameux X903 dont le pouvoir de régénération des huiles usagées lui a permis d’imposer son nom comme un signifiant incontournable de la société de consommation mondialisée. En guise de « conte », c’est au spectacle des mille et une horreurs d’un capitalisme ubuesque que ce film en forme de réquisitoire nous convie. Le cinéaste y forge en effet une dramaturgie de l’outrance aux multiples « effets de vérité » (M.Foucault) dont les aberrations s’exposent comme autant de « signes » producteur de sens adressés à l’entendement des spectateurs. Ce procès esthétique s’affirme par exemple à travers une « politique » fictionnelle qui fait souvent détonner jusqu’à l’absurde le domaine de l’oralité et le régime des images. Cette construction désaccordée dévoilant en les exhibant les mensonges éhontés de la catéchèse propagandiste ultralibérale dont Goutix mais également le personnage du savant fou rappelant la figure du nazi se font les hérauts. Il était une fois l’huile entraîne ainsi son spectateur, en l’invitant à participer de sa perspective critique, au cœur d’une expérience du Grotesque qui lui révèle un « univers » chaotique et cauchemardesque littéralement privé de sens et où s’expriment les formes les plus cyniques, despotiques, ineptes et insensés d’un ultralibéralisme qui déraisonne. À travers ses effets de distanciation, le récit « didactique » imaginé par Winshluss dresse un portrait hyperbolique de « notre » temps. L’auteur y dévoile par l’absurde sa vision imprégnée de nihilisme d’un monde contemporain inéluctablement voué à la perdition par ses pratiques de consommation de masse et ses modes de production intensive. La planète et se ses peuples seraient ainsi condamnés à l’irrémédiable par la gouvernance absolutiste ultralibérale dont la force de corruption, le pouvoir de nuisance et l’emprise rendraient vaine et obsolète toute forme de résistances et de pensées alternatives. - Jean-Marc Génuite
2012 : Cleveland « Festival International du film » : Mention spéciale animation 2011 : Lille « Festival international du court métrage » : Prix du Jury Jeune Mont Saint-Aignan « Le Courtivore » : Prix du Jury étudiant 2010 : Nancy « Festival Les Utopiales » : Prix du Jury de la Compétition européenne des courts métrages
Films passerelles : Paris Monopole ; Blind spot

titre  réalisateur(s)  genre  pays  durée 
voir La leçon de guitare Martin Rit France 00:17:00
voir Du soleil en hiver Samuel Collardey France 00:17:00
voir Irinka et Sandrinka Sandrine Stoïanov France 00:17:00
voir Babel Hendrick Dusollier France 00:16:00
voir Taxi Wala Lola Frederich France 00:16:00
voir Gagarine Fanny Liatard, Jérémy Trouilh comédie dramatique France 00:16:00
voir Rhapsody Constance Meyer France 00:15:20
voir Sole entre l’eau et le sable (La) Angèle Chiodo France 00:15:00
voir Edmond était un âne Franck Dion comédie dramatique 00:15:00
voir Résistance aux tremblements Olivier Hems France 00:15:00
voir Bonne nuit Malik Bruno Danan France 00:15:00
voir Il était une fois l’huile Vincent Paronnaud alias Winshluss France 00:15:00
voir Barres Luc Moullet France 00:15:00
voir Petite lumière Alain Gomis France 00:15:00
voir Charles Péguy au lavomatic Chantal Richard France 00:15:00
voir Chat Philippe Lasry comédie dramatique France 00:15:00
voir Espace Eléonor Gilbert France 00:14:45
voir Sarah Kadija Leclere France 00:14:00
voir Final Irène Jouannet France 00:14:00
voir La pelote de laine Fatma Zohra Zamoum France 00:14:00
voir Skhizein Jérémy Clapin France 00:14:00
voir Molii Mourad Boudaoud, Carine May, Yassine Qnia, Hakim Zouhani comédie France 00:14:00
voir L’hiver est proche Hugo Chesnard drame France 00:14:00
voir Beauduc Laurent Teyssier comédie dramatique France 00:13:20
voir Lettre (La) Michel Gondry France 00:13:00
voir Fard David Alapont, Luis Briceno France 00:13:00
voir Cyclope de la mer (Le) Philippe Jullien France 00:13:00
voir Walking on the Wild Side Dominique Abel, Fiona Gordon Belgique 00:13:00
voir Sous tes doigts Marie-Christine Courtès comédie dramatique France 00:13:00
voir Chaque jour et demain Fabrice Main France 00:13:00
voir Sous la lame de l’épée Hélier Cisterne comédie dramatique France 00:12:30
voir Kracivy Parij Raphaël Girardot comédie France 00:12:00
voir Le Poirier John Mc Ilduff comédie dramatique France 00:12:00
voir Erémia, Erèmia Olivier Broudeur, Anthony Quéré France 00:12:00
voir Open the door please Joana Hadjithomas, Khalil Joreige France 00:12:00
voir Madagascar, carnet de voyage Bastien Dubois France 00:12:00
voir Droit chemin (Le) Mathias Gokalp France 00:12:00
voir Passeur (Le) Danielle Arbid France 00:12:00
voir La meilleure façon de tracer L'Amicale du réel France 00:12:00
voir Il fait beau dans la plus belle ville du monde Valérie Donzelli France 00:12:00

| 1 | 2 | 3 | 4 |

classement partitre  réalisateurs durée