Accueil > DCLV

Retour à : Plein air Retour à : Séances Spéciales Retour à : DCLV

Rechercher

DCLV : Open the door please

Joana Hadjithomas, Khalil Joreige
00:12:00
Court métrage
fiction
Tous publics
A douze ans Jacques mesure plus d'1m 80 alors que ses camarades mesurent 30 à 40 cm de moins. Ce matin, c'est le jour de la photo de classe. Le photographe tente de composer en vain selon les règles de l'art, recherchant une belle symétrie. Mais comment mettre Jacques dans le même cadre que les autres ?
Gilbert Traïna, Maxime Juravliov, Bernard Lapère
Scénario : Joana Hadjithomas, Khalil Joreige,Yann Le Gal Image : Benoît Chamaillard Montage : Tina Baz Le Gal Décors : Catherine Mananes Son : Lionel Garbarini, Simon Poupard, Stéphane de Rocquizry
Tara Films
France
2006
DCLV
2010
VF
Partant d’une anecdote survenue dans la vie du cinéaste Jacques Tati, ce court-métrage s’intègre au film de fiction « Enfances » produit par Arte et consacré à l’enfance de six réalisateurs. Le plan d’ouverture du film « fixe » au sens littéral le cadre d’une exclusion, celui qu’un photographe construit en ne parvenant pas à inscrire un corps dans sa totalité au sein de la photographie de classe dont il vient d’arrêter le cadrage. Cette atteinte symbolique à l’intégrité physique du personnage le « distingue » immédiatement des autres élèves et désigne sa singularité. Jeune garçon « trop » grand pour « tenir » dans le fragment d’espace « découpé » par le photographe, ce personnage apparaît comme une sorte de « présence » irréductible qui déborde du cadre et perturbe l’ordre de la composition visuelle et sociale. Lorsque le plan inaugural est repris une deuxième fois après l’annonce du titre du film, le photographe s’ingénie pour trouver une place au sein de « son » image à ce personnage qui détone avec l’ensemble, qui brise « l’harmonie » visuelle de la « belle image » qu’il tente d’élaborer selon « les règles de l’art » et de la symétrie. Ainsi, il le fait circuler dans le champ même de l’image, au sein du groupe, comme si sa « différence » pouvait s’estomper. Pourtant, son corps sera toujours comme en trop dans l’image collective, dans le cadre normé du commun et tout au long du film, les cinéastes n’auront de cesse d’interroger la difficulté à exister avec ses particularités, ses différences au sein d’un espace collectif régi par des normes, des canons. Dans la séquence où l’adolescent se retrouve seul au sein d’une salle de classe après avoir quitté la « scène » du cliché collectif, de quelles manières les cinéastes signifient-ils la discordance entre son corps singulier et le décor d’une institution si éminemment productrice de normes sociales ? Au sein de ce décor, qui n’est pas adapté à sa taille, le corps du protagoniste éprouve les plus grandes difficultés à trouver sa place, à l’image de cette scène où ses longues jambes ont du mal à se glisser entre la chaise et le bureau. Il tente pourtant de s’accorder à cet espace du commun, de se fondre dans l’image d’un collectif homogène comme le suggère ce geste par lequel le personnage retrousse son long manteau posé sur un portemanteau pour le mettre à la même hauteur que celui de ses camarades de classe. Ne s’agit-il pas ici pour les cinéastes de mettre en scène la volonté du personnage d’échapper à sa marginalité, d’appartenir à l’espace collectif ? Ce geste ne fait-il pas apparaître un désir de « normativité » chez ce personnage qui voudrait être perçu comme « tout le monde » ? - Jean-Marc Génuite
2009 Voiron : « Festival du film court » Richmond « French film festival » 2008 : Paris « Les lutins du court métrage » Capalbio « Festival international du court métrage » Mention spéciale du Jury 2007 : « Paris Cinéma / Les Rencontres du court métrage » Bénéficiaire de la Prime à la qualité CNC Beyrouth « Festival du film libanais »
Films passerelles : Les mains ; Au bout du monde

titre  réalisateur(s)  genre  pays  durée 
voir Erémia, Erèmia Olivier Broudeur, Anthony Quéré France 00:12:00
voir Espace Eléonor Gilbert France 00:14:45
voir Eut-elle été criminelle… Jean-Gabriel Périot France 00:09:00
voir Fais croquer Yassine Qnia France 00:22:00
voir Fard David Alapont, Luis Briceno France 00:13:00
voir Final Irène Jouannet France 00:14:00
voir Foutaises Jean-Pierre Jeunet comédie France 07:00:00
voir Gagarine Fanny Liatard, Jérémy Trouilh comédie dramatique France 00:16:00
voir Gbanga-Tita Thierry Knauff Belgique 00:07:00
voir Guy Moquet Demis Herenger comédie dramatique France 00:29:54
voir Herbe collée à mes coudes respire le soleil (L’) Jérôme Descamps France 00:06:00
voir Heureux anniversaire Pierre Etaix, Jean-Claude Carrière comédie France 00:12:00
voir Histoire tragique avec fin heureuse (História trágica com final feliz) Regina Pessoa France 00:08:00
voir Il était une fois l’huile Vincent Paronnaud alias Winshluss France 00:15:00
voir Il fait beau dans la plus belle ville du monde Valérie Donzelli France 00:12:00
voir Irinka et Sandrinka Sandrine Stoïanov France 00:17:00
voir J’ai pris la foudre Laurent Larivière France 00:20:00
voir Je m’appelle Stéphane Elmadjian France 00:17:00
voir Jean-Fares Lyes Salem comédie France 00:10:00
voir Jeune Fauve (Le) Jérémie Dubois comédie dramatique France 00:24:45
voir Jeunesses françaises Stéphan Castang France 00:19:00
voir Kracivy Parij Raphaël Girardot comédie France 00:12:00
voir L’hiver est proche Hugo Chesnard drame France 00:14:00
voir La course nue Benoît Forgeard comédie France 20:30:00
voir La falaise Faouzi Bensaïdi France 00:18:00
voir La leçon de guitare Martin Rit France 00:17:00
voir La leçon de natation Danny De Vent France 00:10:00
voir La meilleure façon de tracer L'Amicale du réel France 00:12:00
voir La pelote de laine Fatma Zohra Zamoum France 00:14:00
voir La Traversée Maeva Poli France 00:12:00
voir Le bleu du ciel Christian Dor France 00:28:00
voir Le dimanche de la mamma Mario Caniglia France 00:11:00
voir Le p’tit bal Philippe Découflé France 00:04:00
voir Le petit dragon Bruno Collet France / Suisse 00:08:00
voir Le Poirier John Mc Ilduff comédie dramatique France 00:12:00
voir Leave not a Cloud Behind Pablo Gonzalez France 00:07:00
voir Les fantômes de l’usine Brahim Fritah France 00:08:10
voir Les mains Christophe Loizillon France 00:20:00
voir Lettre (La) Michel Gondry France 00:13:00
voir Lisa Lorenzo Recio France 00:19:00

| 1 | 2 | 3 | 4 |

classement partitre  réalisateurs durée