Accueil > DCLV

Retour à : Plein air Retour à : Séances Spéciales Retour à : DCLV

Rechercher

DCLV : Nous

Olivier Hems
00:11:00
Court métrage
fiction
Tous publics
Un policier perquisitionne un appartement. Il entre dans la vie d’un homme, oublié de tous.
Guy Abgrall, Jeanne Clinchamps, Sébastien Garcia, Valérie Bral, Marie Lauverjeat, Hervé Mahieux
Scénario : Olivier Hems Image : Olivier Hems Montage : Gisèle Meichler Son : Frédéric Hamelin
Mille et Une Films
France
2008
DCLV
2010
VF
Dès l’ouverture, le film affiche la nature singulière de sa proposition esthétique dans la manière dont il interpelle « ses » spectateurs en « jouant » sur le hiatus narratif et temporel qui s’instaure entre la bande image et la bande-son. En se développant en contrepoint l’une de l’autre, les deux composantes du récit semblent animées de leur logique et de leur « réalité propres ». Ainsi, les paroles énoncées par la voix du policier dans le hors champ sonore ne « légendent » nullement les images, elles n’en offrent aucun commentaire. Pourtant, un véritable dialogue s’instaure entre les images « muettes » qui défilent à l’écran et cette voix sans corps qui va les habiter et les charger d’une intensité dramatique qu’elles ne contenaient pas. Cette façon de donner corps à une fiction soulève plusieurs interrogations. Que dire par exemple de la nature de l’implication du spectateur ou encore de la place du cinéaste ? À quel genre d’expérience de cinéma nous invite à participer un tel récit ? La forme cinématographique qui se déploie devant « nous » s’élabore dans l’écart qui s’ouvre entre ses deux sources narratives et génère une forte « impression de réalité ». Cette perception, le cinéaste parvient à la susciter en mimant la « forme documentaire » dans l’élaboration de ses images et de sa bande-son. Ainsi, le choix de mettre à l’écran un film tourné en super 8 que le cinéaste a d’ailleurs lui-même réalisé avec ses propres amis participe pleinement de l’illusion documentaire, Olivier Hems jouant sur la connotation d’authenticité associée à ce support. Les choix esthétiques et narratifs adoptés par le cinéaste outre qu’ils entretiennent une ambiguïté quant au statut du récit nous obligent à nous interroger sur la place que le réalisateur souhaite ménager à « ses » spectateurs. N’est-ce pas finalement le « sujet spectateur » que le film « met » en scène, que le cinéaste place au cœur même de son dispositif de mise en scène ? Au regard de la relation qu’il tente de nouer entre l’œuvre et « ses » spectateurs, la position d’Olivier Hems conserve une certaine ambivalence. Alors qu’il pratique « la direction de spectateur » chère à Hitchcock et « travaille » la réception de son film, sa démarche ne peut en aucun cas se réduire à un acte de manipulation émotionnelle. Elle incarne davantage une manière d’impliquer le spectateur dans la composition même du récit, une façon de le faire participer à la production du sens. À l’instar du policier menant son enquête, il est activement invité à « imaginer » l’identité de cet « homme comme tout le monde » qui a disparu. Tout au long du film, l’espace fictionnel lui-même va se nourrir des images mentales et affectives qui habitent chacun d’entre « nous ». Images qui seront amenées à rencontrer, croiser ce que le cinéaste nous donne à entendre et à voir. - Jean-Marc Génuite
2009 : Los Angeles « Festival ColCoa » Prix spécial du jury Liège « Festival international du film policier » Prix du meilleur court métrage Limoges « Festival du court métrage » Prix du jury Vannes « Rencontres européennes » Grand prix, Prix Beaumarchais 2008 : Cracovie « Festival philosophique » Grand prix Barcelone « Festival Alternativa » Prix du meilleur court-métrage Bergamo « Festival Cortopotere » Prix de la direction artistique Villeurbanne « Festival du film court » Prix de la région Rhône-Alpes Brest « Festival Européen du Film Court » Ris-Orangis / Orsay / Chilly-Mazarin / Viry-Chatillon / Brétigny « Cinéssonne Festival du cinema européen en Essonne »
Films passerelles : 200 000 fantômes ; Clean Time ; Bonne nuit

titre  réalisateur(s)  genre  pays  durée 
voir Erémia, Erèmia Olivier Broudeur, Anthony Quéré France 00:12:00
voir Espace Eléonor Gilbert France 00:14:45
voir Eut-elle été criminelle… Jean-Gabriel Périot France 00:09:00
voir Fais croquer Yassine Qnia France 00:22:00
voir Fard David Alapont, Luis Briceno France 00:13:00
voir Final Irène Jouannet France 00:14:00
voir Foutaises Jean-Pierre Jeunet comédie France 07:00:00
voir Gagarine Fanny Liatard, Jérémy Trouilh comédie dramatique France 00:16:00
voir Gbanga-Tita Thierry Knauff Belgique 00:07:00
voir Guy Moquet Demis Herenger comédie dramatique France 00:29:54
voir Herbe collée à mes coudes respire le soleil (L’) Jérôme Descamps France 00:06:00
voir Heureux anniversaire Pierre Etaix, Jean-Claude Carrière comédie France 00:12:00
voir Histoire tragique avec fin heureuse (História trágica com final feliz) Regina Pessoa France 00:08:00
voir Il était une fois l’huile Vincent Paronnaud alias Winshluss France 00:15:00
voir Il fait beau dans la plus belle ville du monde Valérie Donzelli France 00:12:00
voir Irinka et Sandrinka Sandrine Stoïanov France 00:17:00
voir J’ai pris la foudre Laurent Larivière France 00:20:00
voir Je m’appelle Stéphane Elmadjian France 00:17:00
voir Jean-Fares Lyes Salem comédie France 00:10:00
voir Jeune Fauve (Le) Jérémie Dubois comédie dramatique France 00:24:45
voir Jeunesses françaises Stéphan Castang France 00:19:00
voir Kracivy Parij Raphaël Girardot comédie France 00:12:00
voir L’hiver est proche Hugo Chesnard drame France 00:14:00
voir La course nue Benoît Forgeard comédie France 20:30:00
voir La falaise Faouzi Bensaïdi France 00:18:00
voir La leçon de guitare Martin Rit France 00:17:00
voir La leçon de natation Danny De Vent France 00:10:00
voir La meilleure façon de tracer L'Amicale du réel France 00:12:00
voir La pelote de laine Fatma Zohra Zamoum France 00:14:00
voir La Traversée Maeva Poli France 00:12:00
voir Le bleu du ciel Christian Dor France 00:28:00
voir Le dimanche de la mamma Mario Caniglia France 00:11:00
voir Le p’tit bal Philippe Découflé France 00:04:00
voir Le petit dragon Bruno Collet France / Suisse 00:08:00
voir Le Poirier John Mc Ilduff comédie dramatique France 00:12:00
voir Leave not a Cloud Behind Pablo Gonzalez France 00:07:00
voir Les fantômes de l’usine Brahim Fritah France 00:08:10
voir Les mains Christophe Loizillon France 00:20:00
voir Lettre (La) Michel Gondry France 00:13:00
voir Lisa Lorenzo Recio France 00:19:00

| 1 | 2 | 3 | 4 |

classement partitre  réalisateurs durée