Accueil > DCLV

Retour à : Plein air Retour à : Séances Spéciales Retour à : DCLV

Rechercher

DCLV : La leçon de natation

Danny De Vent
00:10:00
Court métrage
animation
Tous publics
Jonas, cinq ans, s’apprête à suivre son premier cours de natation. Alors qu’il tente de fuir cet endroit qui l’effraie, il tombe dans le grand bain. Retenu à flots par ses brassards, Jonas découvre la piscine, lieu chaotique peuplé d’étranges créatures.
Scénario : Danny De Vent Image : Danny De Vent Animation : Danny De Vent, Vincent Bierrewaerts Effets spéciaux : Koen Vermaanen, Bruno Hanssens Son : Christian Cartier, Luc Thomas Musique : Johan Derycke
Les Films du Nord
France
2008
DCLV
2010
VF
Le court métrage entretient une relation privilégiée avec l’enfance. Peut-être parce qu’il correspond souvent aux premières tentatives des metteurs en scène de risquer un regard sur le réel, on retrouve ainsi et de manière récurrente dans le film court des récits d’initiation mettant en scène de jeunes enfants découvrant un monde tout en étrangeté et assurément pas à leur mesure. La leçon de natation s’inscrit d’évidence dans cette lignée. Caractériser le style d’animation adopté par le réalisateur pour rester au plus près d’un univers enfantin. Quel choix le réalisateur a-t-il fait pour traduire le point de vue de l’enfant quant à la « hauteur de caméra » ? Quelles en sont les conséquences sur la représentation des adultes ? La peur conditionne et métamorphose la perception que le personnage a de l’espace de la piscine, auquel il semble confronté pour la première fois. Dès le couloir menant au bassin, le réalisateur nous plonge dans un univers carcéral inquiétant où tintent les clés donnant accès aux cellules et où les portes semblent nous épier. Repérer les différents éléments, tant à l’image qu’au son, qui traduisent l’assimilation de la piscine au monde carcéral et, de manière plus générale, à un monde effrayant et dangereux. En quoi peut-on rapprocher de manière plus globale cet univers à l’espace de l’obligation que circonscrit l’autorité adulte ? Comme dans tout récit d’initiation, le personnage doit apprivoiser ses propres peurs en se confrontant à l’image de celles-ci. Chaque acte d’apprentissage se trouve ainsi doublé d’une mise en danger. Il n’est pas innocent à ce sujet que le personnage, pour grandir, doive être comme abandonné par sa mère et livré ainsi à lui-même dans un monde dont il ne connaît pas les règles. Il découvre par ailleurs un élément - l’eau – dont le premier contact peut être assimilé à la peur cauchemardesque d’être en incapacité de se mouvoir et d’être dépossédé de l’usage de son corps. En reprenant une assertion célèbre, on pourrait avancer que La leçon de natation substitue au regard de son jeune protagoniste un monde qui s’accorde à ses frayeurs. Cette substitution (du monde dit réel par un monde fantasmé, si tant est que cette séparation ait une réelle pertinence) est constitutive de l’expérience du spectateur de cinéma. Connaissez-vous d’autres films fonctionnant sur le même principe ? Par son film, le réalisateur invite les spectateurs à se remémorer des sensations enfouies, des peurs enfantines que l’âge a fait disparaître. Le cinéma joue alors le rôle de machine à remonter le temps et nous propose d’envisager le monde tel que nous l’avons connu puis oublié. Vous est-il déjà arrivé d’être confronté au cinéma à la sensation de (re)découvrir une part de vous-même ? - Bartlomiej Woznica
2009 : Val de Marne «Festival Cinéjunior » Prix du jeune public Lanton « Festival Les Toiles de Mer » Grand Prix, mention spéciale du public 2008 : Gand « Festival international du film de Flandre » Grand prix La Bourboule «Festival Plein la bobine » Prix du jury jeunes Ottawa « Festival du film d’animation Prix du meilleur film pour enfants Pays Bas « Nederlands Films Festival » Honourable Mention Saint Quentin « Festival Cinéjeune » Prix du court métrage d’animation Villeurbanne « Festival du film court » Prix du Public Vendôme « Festival du film de Vendôme » Prix Cinécole
Films passerelles : Open the door please ; Le bleu du ciel

titre  réalisateur(s)  genre  pays  durée 
voir Erémia, Erèmia Olivier Broudeur, Anthony Quéré France 00:12:00
voir Espace Eléonor Gilbert France 00:14:45
voir Eut-elle été criminelle… Jean-Gabriel Périot France 00:09:00
voir Fais croquer Yassine Qnia France 00:22:00
voir Fard David Alapont, Luis Briceno France 00:13:00
voir Final Irène Jouannet France 00:14:00
voir Foutaises Jean-Pierre Jeunet comédie France 07:00:00
voir Gagarine Fanny Liatard, Jérémy Trouilh comédie dramatique France 00:16:00
voir Gbanga-Tita Thierry Knauff Belgique 00:07:00
voir Guy Moquet Demis Herenger comédie dramatique France 00:29:54
voir Herbe collée à mes coudes respire le soleil (L’) Jérôme Descamps France 00:06:00
voir Heureux anniversaire Pierre Etaix, Jean-Claude Carrière comédie France 00:12:00
voir Histoire tragique avec fin heureuse (História trágica com final feliz) Regina Pessoa France 00:08:00
voir Il était une fois l’huile Vincent Paronnaud alias Winshluss France 00:15:00
voir Il fait beau dans la plus belle ville du monde Valérie Donzelli France 00:12:00
voir Irinka et Sandrinka Sandrine Stoïanov France 00:17:00
voir J’ai pris la foudre Laurent Larivière France 00:20:00
voir Je m’appelle Stéphane Elmadjian France 00:17:00
voir Jean-Fares Lyes Salem comédie France 00:10:00
voir Jeune Fauve (Le) Jérémie Dubois comédie dramatique France 00:24:45
voir Jeunesses françaises Stéphan Castang France 00:19:00
voir Kracivy Parij Raphaël Girardot comédie France 00:12:00
voir L’hiver est proche Hugo Chesnard drame France 00:14:00
voir La course nue Benoît Forgeard comédie France 20:30:00
voir La falaise Faouzi Bensaïdi France 00:18:00
voir La leçon de guitare Martin Rit France 00:17:00
voir La leçon de natation Danny De Vent France 00:10:00
voir La meilleure façon de tracer L'Amicale du réel France 00:12:00
voir La pelote de laine Fatma Zohra Zamoum France 00:14:00
voir La Traversée Maeva Poli France 00:12:00
voir Le bleu du ciel Christian Dor France 00:28:00
voir Le dimanche de la mamma Mario Caniglia France 00:11:00
voir Le p’tit bal Philippe Découflé France 00:04:00
voir Le petit dragon Bruno Collet France / Suisse 00:08:00
voir Le Poirier John Mc Ilduff comédie dramatique France 00:12:00
voir Leave not a Cloud Behind Pablo Gonzalez France 00:07:00
voir Les fantômes de l’usine Brahim Fritah France 00:08:10
voir Les mains Christophe Loizillon France 00:20:00
voir Lettre (La) Michel Gondry France 00:13:00
voir Lisa Lorenzo Recio France 00:19:00

| 1 | 2 | 3 | 4 |

classement partitre  réalisateurs durée