Accueil > DCLV

Retour à : Plein air Retour à : Séances Spéciales Retour à : DCLV

Rechercher

DCLV : La falaise

Faouzi Bensaïdi
00:18:00
Court métrage
fiction
Tous publics
Pour Hakim et son petit frère Saïd, la journée s'étend au rythme des petits boulots. D'abord au cimetière où ils blanchissent une tombe à la chaux, puis chez un marchand d'alcool aveugle. Au bord de la falaise, quelques bouteilles vides pourraient faire la fortune des enfants…
Adil Halouach, Mohamed El Warradi, Mehdi Halouach, Zakaria Atifi
Scénario : Faouzi Bensaïdi Image : Marc-André Batigne Montage : Mireille Hannon Son : Patrice Mendez
Gloria Films Production
France
1998
DCLV
2010
VF
Avec cette première réalisation, le cinéaste marocain Faouzi Bensaïdi privilégie clairement la composition visuelle sur le développement de l’intrigue et la construction des personnages. Il livre une composition très stylisée parcourue de multiples influences cinéphiliques dont la plus manifeste qui apparaît dans la scène où l’aîné des protagonistes court sur la plage évoque les 400 coups de François Truffaut. En ouvrant le film par l’entrée en scène d’un cortège funéraire filmé en plongée, le cinéaste inscrit d’emblée la présence prééminente de la mort au cœur même de l’espace narratif et visuel de sa fiction. Au regard du tragique accident qui survient à l’adolescent au terme du récit ce cortège incarne rétrospectivement une sorte de prémonition visuelle du décès du jeune garçon. De même, la chute du « poivrot » qui intervient dans le hors champ, mais que la mise en scène donne à entendre, annoncerait la chute future de l’enfant. Par la suite, le cinéaste n’utilisera presque jamais le pouvoir de signification du hors champ cinématographique excepté le moment où l’enfant tombe du haut de la falaise. D’une certaine manière le hors champ s’impose comme le domaine d’élection de la mort, elle qui, tout au long du récit, ne cessera de « rôder » autour des enfants comme une fatalité. Le film par sa forme même impose ainsi la sensation d’un récit clos sur lui-même, qui n’offre aucune échappatoire. Animé par une volonté de maîtrise formelle, le cinéaste semble vouloir tout « signifier » par et dans l’espace même du plan. Chaque plan s’affirme comme un lieu de théâtralisation composant ses effets de scène et s’impose comme un piège tout autant pour les enfants que pour le sens à produire. De l’utilisation du noir et blanc, à la composition interne des plans, en passant par le choix des angles de prises de vue, ou encore des mouvements de caméra, la mise en scène privilégie la définition graphique de chaque plan et nous invite à participer d’un cinéma de l’effet visuel. Une scène du film où le jeune Antoine Doinel du bled colle son œil sur le goulot d’une bouteille vide et « voit » l’image déformée de l’océan expose comme une forme abrégée du caractère ostentatoire de la mise en scène de Faouzi Bensaïdi et de son dessein cinématographique. En effet, comment ne pas voir dans ce geste d’auteur une sorte de mise en abyme du projet anti-naturaliste d’un cinéaste dont la démarche vise à représenter le « réel » à travers le prisme déformant de l’objectif cinématographique ? - Jean-Marc Génuite
2007 : Pantin Festival du film court "Côté court" 2000 : Le Cap Festival « M-net all Africa Film Awards » Prix Manie van Rensburg M-Net Awards for excellence 1999 : New York « The french short film festival » Prix du Public Lleida « Incurt » Prix du meilleur court métrage Milan « Cinema Africano » Grand Prix du court métrage Fribourg Prix du court métrage 1998 : Dublin Prix du meilleur court métrage - Imola Premier Prix du jury Brest « Festival européen du film court de Brest » Prix du meilleur premier film, Prix du jury jeune Ste Thérèse « Festival des premières œuvres » Prix du meilleur scénario Paris « Les lutins du court métrage » Lutin du meilleur chef opérateur Pantin Festival du film court « Côté court » Montréal « Vues d'Afrique » Prix Spécial du Jury Château-Arnoux « Court toujours » Prix du jury
Films passerelles : Nous ; 200 000 fantômes ; Le bleu du ciel

titre  réalisateur(s)  genre  pays  durée 
voir Erémia, Erèmia Olivier Broudeur, Anthony Quéré France 00:12:00
voir Espace Eléonor Gilbert France 00:14:45
voir Eut-elle été criminelle… Jean-Gabriel Périot France 00:09:00
voir Fais croquer Yassine Qnia France 00:22:00
voir Fard David Alapont, Luis Briceno France 00:13:00
voir Final Irène Jouannet France 00:14:00
voir Foutaises Jean-Pierre Jeunet comédie France 07:00:00
voir Gagarine Fanny Liatard, Jérémy Trouilh comédie dramatique France 00:16:00
voir Gbanga-Tita Thierry Knauff Belgique 00:07:00
voir Guy Moquet Demis Herenger comédie dramatique France 00:29:54
voir Herbe collée à mes coudes respire le soleil (L’) Jérôme Descamps France 00:06:00
voir Heureux anniversaire Pierre Etaix, Jean-Claude Carrière comédie France 00:12:00
voir Histoire tragique avec fin heureuse (História trágica com final feliz) Regina Pessoa France 00:08:00
voir Il était une fois l’huile Vincent Paronnaud alias Winshluss France 00:15:00
voir Il fait beau dans la plus belle ville du monde Valérie Donzelli France 00:12:00
voir Irinka et Sandrinka Sandrine Stoïanov France 00:17:00
voir J’ai pris la foudre Laurent Larivière France 00:20:00
voir Je m’appelle Stéphane Elmadjian France 00:17:00
voir Jean-Fares Lyes Salem comédie France 00:10:00
voir Jeune Fauve (Le) Jérémie Dubois comédie dramatique France 00:24:45
voir Jeunesses françaises Stéphan Castang France 00:19:00
voir Kracivy Parij Raphaël Girardot comédie France 00:12:00
voir L’hiver est proche Hugo Chesnard drame France 00:14:00
voir La course nue Benoît Forgeard comédie France 20:30:00
voir La falaise Faouzi Bensaïdi France 00:18:00
voir La leçon de guitare Martin Rit France 00:17:00
voir La leçon de natation Danny De Vent France 00:10:00
voir La meilleure façon de tracer L'Amicale du réel France 00:12:00
voir La pelote de laine Fatma Zohra Zamoum France 00:14:00
voir La Traversée Maeva Poli France 00:12:00
voir Le bleu du ciel Christian Dor France 00:28:00
voir Le dimanche de la mamma Mario Caniglia France 00:11:00
voir Le p’tit bal Philippe Découflé France 00:04:00
voir Le petit dragon Bruno Collet France / Suisse 00:08:00
voir Le Poirier John Mc Ilduff comédie dramatique France 00:12:00
voir Leave not a Cloud Behind Pablo Gonzalez France 00:07:00
voir Les fantômes de l’usine Brahim Fritah France 00:08:10
voir Les mains Christophe Loizillon France 00:20:00
voir Lettre (La) Michel Gondry France 00:13:00
voir Lisa Lorenzo Recio France 00:19:00

| 1 | 2 | 3 | 4 |

classement partitre  réalisateurs durée