Accueil > DCLV

Retour à : Plein air Retour à : Séances Spéciales Retour à : DCLV

Rechercher

DCLV : Le dimanche de la mamma

Mario Caniglia
00:11:00
Court métrage
fiction
Tous publics
Un dimanche dans une cité HLM, une famille d’immigrés italiens. Au travers du personnage de la mère, nous vivons le rituel dominical de la famille. Plus que ce rituel quelque peu ancestral, mais toujours d’actualité, nous avons un aperçu de cette culture méditerranéenne.
Carmela Caniglia, Salvatore Caltabiano, Mario Caniglia, Caroline Michel, Giuseppe Caniglia…
Scénario : Mario Caniglia Image : Jean-Pierre Méchin Montage : Sophie Vincendeau Son : Rodolphe Trindade Musique : Artur H.
MCProds / Paris New York Production
France
1994
DCLV
2014
VF
[Voir l’entretien avec Mario Caniglia ->http://www.passeursdimages.fr/Paroles-de-realisateurs-Mario.html] [Voir un extrait sur Youtube->https://www.youtube.com/watch?v=gs3QBYe4Ovs]
Dunkerque, octobre 1993. Une « mamma », seule dans la cuisine, prépare des pâtes pour le repas du lendemain, le repas dominical. La tâche faite, elle quitte sa blouse, met à jour le calendrier, ferme la lumière, et la porte. Le film se termine sur la même scène, ou plutôt sur les mêmes gestes. Entre temps, vingt-quatre heures se sont écoulées, vingt-quatre heures de la vie d’une « mamma », un dimanche. À priori, Mario Caniglia ne tenait pas là un sujet follement stimulant ou novateur. Plutôt un sujet fortement menacé par le risque d’une approche complaisante, faussement attendrie, d’autant plus lorsque l’on sait que le cinéaste filme sa propre famille et lui-même. Le film emprunte d’ailleurs beaucoup au genre documentaire. Les « personnages » ne sont pas vus de face mais toujours de biais, par un œil tiers, un œil apparemment impartial, qui se contente d’enregistrer ce qu’il voit. De même que les dialogues ne sont perçus que par fragments, sur le vif. Ce que l’on voit ou entend ? Rien que nous ne sachions ou devinions déjà. La « mamma » est le pilier du foyer, un pilier silencieux et soumis, sans lequel les repas, le café et les lits ne seraient pas faits, sans lequel la plus jeune des enfants ne serait pas lavée, ni levée. La « mamma » par son activité, rythme la vie de la maison. Première levée, dernière couchée, elle fixe les bornes de la nuit et du jour. Même si le véritable déclencheur de l’autorité reste le père, véritable patriarche qui siège à la table familiale. Le dimanche de la mamma ne nous propose pas une vision qui viendrait bousculer nos idées sur la façon de vivre d’une famille d’émigrés italiens en France. Sa qualité réside ailleurs, dans la sensation de perception accrue du réel qui en découle ; le cinéaste, tout en utilisant les formes du documentaire, revendique par ailleurs un temps fictionnel, notamment lors de la scène, où, en épousant le regard de la « mamma » vers un portrait vieilli, la caméra rompt l’impression d’objectivité et assume un point de vue particulier. Comme pour rappeler que l’on ne peut capter la réalité sans assumer un regard, un choix. Et choix il y a, car « Le dimanche de la mamma » que nous raconte Mario Caniglia n’est pas, comme on pourrait le croire, un dimanche tout à fait comme les autres. La radio nous apprend que c’est le dimanche où, au bord de la mort, Federico Fellini * reçut l’extrême onction. - Claire Vassé (critique parue dans Bref n°25) * Réalisateur italien.
1994 : Dunkerque « Festival de Dunkerque » Prix du Public Clermont-Ferrand « Festival International du Court Métrage » : Prix de la Presse
Films passerelles : Le poirier ; Manque de preuves ; Fais croquer

titre  réalisateur(s)  genre  pays  durée 
voir Erémia, Erèmia Olivier Broudeur, Anthony Quéré France 00:12:00
voir Espace Eléonor Gilbert France 00:14:45
voir Eut-elle été criminelle… Jean-Gabriel Périot France 00:09:00
voir Fais croquer Yassine Qnia France 00:22:00
voir Fard David Alapont, Luis Briceno France 00:13:00
voir Final Irène Jouannet France 00:14:00
voir Foutaises Jean-Pierre Jeunet comédie France 07:00:00
voir Gagarine Fanny Liatard, Jérémy Trouilh comédie dramatique France 00:16:00
voir Gbanga-Tita Thierry Knauff Belgique 00:07:00
voir Guy Moquet Demis Herenger comédie dramatique France 00:29:54
voir Herbe collée à mes coudes respire le soleil (L’) Jérôme Descamps France 00:06:00
voir Heureux anniversaire Pierre Etaix, Jean-Claude Carrière comédie France 00:12:00
voir Histoire tragique avec fin heureuse (História trágica com final feliz) Regina Pessoa France 00:08:00
voir Il était une fois l’huile Vincent Paronnaud alias Winshluss France 00:15:00
voir Il fait beau dans la plus belle ville du monde Valérie Donzelli France 00:12:00
voir Irinka et Sandrinka Sandrine Stoïanov France 00:17:00
voir J’ai pris la foudre Laurent Larivière France 00:20:00
voir Je m’appelle Stéphane Elmadjian France 00:17:00
voir Jean-Fares Lyes Salem comédie France 00:10:00
voir Jeune Fauve (Le) Jérémie Dubois comédie dramatique France 00:24:45
voir Jeunesses françaises Stéphan Castang France 00:19:00
voir Kracivy Parij Raphaël Girardot comédie France 00:12:00
voir L’hiver est proche Hugo Chesnard drame France 00:14:00
voir La course nue Benoît Forgeard comédie France 20:30:00
voir La falaise Faouzi Bensaïdi France 00:18:00
voir La leçon de guitare Martin Rit France 00:17:00
voir La leçon de natation Danny De Vent France 00:10:00
voir La meilleure façon de tracer L'Amicale du réel France 00:12:00
voir La pelote de laine Fatma Zohra Zamoum France 00:14:00
voir La Traversée Maeva Poli France 00:12:00
voir Le bleu du ciel Christian Dor France 00:28:00
voir Le dimanche de la mamma Mario Caniglia France 00:11:00
voir Le p’tit bal Philippe Découflé France 00:04:00
voir Le petit dragon Bruno Collet France / Suisse 00:08:00
voir Le Poirier John Mc Ilduff comédie dramatique France 00:12:00
voir Leave not a Cloud Behind Pablo Gonzalez France 00:07:00
voir Les fantômes de l’usine Brahim Fritah France 00:08:10
voir Les mains Christophe Loizillon France 00:20:00
voir Lettre (La) Michel Gondry France 00:13:00
voir Lisa Lorenzo Recio France 00:19:00

| 1 | 2 | 3 | 4 |

classement partitre  réalisateurs durée