<

Paroles de réalisateurs : Clément Tréhin-Lalanne

Réalisé en 2014, Aïssa documente une "scène" d’expertise anatomique "certifiée sincère et véritable" dont une jeune congolaise en situation irrégulière sur le territoire français est le corps-objet. En rappelant tant les gestes par lesquels s’exprimait le pouvoir colonial que l’imaginaire scientiste de l’anthropométrie judiciaire, Clément Tréhin-Lalanne représente avec ce court métrage l’arbitraire d’une procédure républicaine qui combine un souci d’identification et d’appropriation du corps migrant.

Entretien réalisé par Patrice Lhuillier (KYRNÉA International)
Prise de vue / montage : Réjane Mouillot
Durée : 7’52

En savoir plus sur la sélection 2015-2016