Licorne des Marie-Louise (La)

2015
Occitanie
Prémian
Moins de 13 ans,Adolescents,Personnes âgées,Milieu rural
15'48
HDCAM
Au Fil des Arts
Film atelier Passeurs d'images
Peggy Devillard
Alexandre Moisescot
Patrick Rouche, Guillaume Rouche, Antonin Drudi, Quentin Drudi, Tao Janand, Enora Salvan, Paloma Coërchon, Colin Coërchon, Théo Laurençot, Angel Rakotoarisoa, Samia Mechahouri, Anatole Fontenelle, Jules Fiore Mathis, Raphaël Bousquet, Diana Mangiurea, Lilian Lonak, Martin Cleuet, Daphné Imbert, Eline Bossut, Gabriel Andringa, Eloi Verat-Giner, Magda Rigal
cinq jours, du 13 au 17 avril 2015
Expérimental,Fiction
Si des jeunes adressaient un message à leur « moi du futur », ça donnerait quoi ?
Des jeunes s'expriment à leur "moi du futur". L'un chante devant sa caméra, et d'autres croient apercevoir des licornes.
C’est d’une boite à rêve créée au début de l’atelier et dans laquelle chaque participant a glissé son rêve que le film est né. L’idée était de questionner l’imaginaire et le rêve en se projetant dans le futur. Seuls chez eux, en groupe au centre culturel et en allant à la rencontre des ainés de leur village, les jeunes ont réalisé des séquences qu’ils ont ensuite visionnées dans une salle de cinéma. Accompagnés par le metteur en scène, réalisateur, auteur et comédien Alexandre Moisescot, les participants ont analysé leurs créations en les confrontant à des films contemporains, et certaines ont été sélectionnées pour intégrer la réalisation finale. Des exercices de théâtre et de danse leur étaient proposés à chaque début de séance pour créer une cohésion de groupe. Lors de la projection de leur film au centre culturel, les jeunes ont accueilli les spectateurs dans un espace entièrement redécoré par leurs soins et ont demandé à chacun d’entre eux de glisser leur rêve dans la boite de l’atelier. Un rêve a été tiré au sort pour que les jeunes le mettent ensuite en images.
numérique, identité, parodie, réseaux sociaux, imaginaire, licorne, futur, avenir
Le film a été diffusé lors d'une séance gratuite ouverte à tous au centre Au fil des arts, suite à l'atelier. Les enfants ont eux-mêmes animé la séance, et avaient décoré l'espace pour l'occasion + 13ème RN 2015
on
Musique professionnelle non autorisée.
France
Patrick Sébastien "Les Sardines", Michel Sardou "Je vais t'aimer"
oui (numérique)