< >

Grand-Est

Alsace
Champagne-Ardenne
Lorraine

ALSACE CINÉMAS

Stéphanie DALFEUR / Gwladys MORINIÈRE
Maison de l’image
31, rue Kageneck
67000 Strasbourg
Tél : 03 88 10 82 77
contact chez alsace-cinemas.org
www.alsace-cinemas.org

La coordination régionale - l’association Alsace Cinémas créée voilà près de 10 ans - regroupe 22 salles de cinémas et deux circuits itinérants.
Ses objectifs :

  • la mise en réseau de ses salles pour promouvoir le cinéma de proximité ;
  • le développement de la diffusion des films classés Art et essai dans le cadre de son circuit qui comprend 15 salles et le déploiement de l’ensemble des dispositifs nationaux d’éducation à l’image. Alsace cinémas coordonne Lycéens au cinéma, ainsi que Collège au cinéma.

Depuis sa création, Alsace Cinémas a assumé la coordination régionale du dispositif Passeurs d’images, en organisant des rencontres public / réalisateurs et comédiens, en participant à la politique tarifaire, la mise en place d’ateliers et en coordonnant les projections de films en plein air pour en assurer les bonnes conditions.

Depuis 2005, Alsace cinémas organise chaque année le "Festival Augenblick", Festival régional du cinéma de langue allemande.


PASSEURS D’IMAGES EN ALSACE > HISTORIQUE

Le dispositif a été mis en place en Alsace dès 1993. Le cinéma "Amitié" d’Erstein en assurait alors la coordination. C’est lors de sa création en 1999, que l’association Alsace Cinémas, dont une des missions est le développement des dispositifs d’éducation à l’image, prend le relais et coordonne, sur le plan régional "Un Eté au Ciné".

Pour la première année de fonctionnement, le dispositif touche les agglomérations de Strasbourg et de Mulhouse. L’évolution quantitative se fera avec le temps et de belle manière, puisque ce sont plus de 60 communes et 14.000 personnes qui sont associées à Passeurs d’images en 2008.

Chaque été, les projections en plein air remportent un beau succès. Le panorama des films s’est lui aussi enrichi et intègre une part de plus en plus importante de films classés Art et Essai. La coordination, quant à elle, veille à ce que ces séances se déroulent avec l’accord des salles de cinéma.

De belles initiatives sont à noter dans plusieurs villes. Ainsi, et ce depuis 1996, le studio Bel air de Mulhouse propose des séances CNC de film en plein air : Plein air au Bel air. Les projections sont précédées d’une animation et d’un repas en liaison avec le film présenté. À Mulhouse également, tous les jeudis de l’été des films classés (et souvent de patrimoine) sont présentés gratuitement au public. À Strasbourg, l’association Arachnima fait la tournée des quartiers. Chaque semaine, l’association s’installe dans un quartier de Strasbourg, y réalise un film d’atelier qui est vidéo-projeté en 1ère partie de la séance en plein air.

Passeurs d’images favorise l’accès au cinéma grâce à la politique des contremarques particulièrement utilisées dans les villes moyennes. À l’instar de Rixheim (Haut-Rhin) pendant le Festival Cinoche, de nombreux centres de loisirs se rendent en salle en bénéficiant de la politique tarifaire lors des opérations Jeune public. Des séances spéciales sont aussi organisées avec des rencontres entre le public et les équipes des films.

Passeurs d’images, c’est aussi la mise en place d’ateliers de réalisation sur les deux départements, avec par exemple, la création d’un atelier sur le "patrimoine immobilier" à Mulhouse, ou d’un "atelier patrimoine et restauration" au château du Haut-Koenigsbourg. Des ateliers ont également vu le jour à Rouffach au centre hospitalier, en milieu carcéral (Maison d’arrêt de Mulhouse, Centre éducatif fermé de Saverne).

Consulter les archives / focus de la région

TÉLÉ CENTRE BERNON

Frédéric VOULYZE / Philippe MANCEAU
9, allée Léo Delibes
51200 Epernay
Tél/ fax : 03 26 54 25 95
telecentrebernon chez wanadoo.fr
telecentrebernon.org

T.C.B., Centre Créatif d’éducation à l’Image, se consacre à la démystification des outils audiovisuels et à l’éducation à l’image.
Cette action se concrétise par le biais d’ateliers de pratiques artistiques, d’actions de formation, et toutes actions culturelles autour de l’image : débats, projections, soutien à la création...

Implantée au cœur du quartier de Bernon à Epernay, l’association intervient dans le champ culturel et social pour tous publics (en temps scolaire ou non) par la démocratisation de l’outil audiovisuel et des nouvelles techniques d’information et de communication.

T.C.B. réalise aussi de nombreux documents vidéos pour des associations et institutions, et intervient au sein des dispositifs "Collège et Lycéens au Cinéma" sur le département de la Marne et en région Champagne-Ardenne.

Depuis 2004, Télé Centre Bernon est missionnée par la DRAC et la Région Champagne-Ardenne pour coordonner l’opération nationale Passeurs d’images.


PASSEURS D’IMAGES EN CHAMPAGNE-ARDENNE > HISTORIQUE

"Un été au ciné" est lancé en 1993 dans cinq villes de la région avec des tournées d’Hexagone et Malik Chibane ou L’argent fait le bonheur avec Robert Guédiguian. Sous l’égide de Jean-Pierre Bodnar (cinéma Le vagabond à Bar-sur-Aube), une exposition et des ateliers autour des effets spéciaux tourneront nationalement dans presque toutes les villes du dispositif.
C’est l’année suivante que le cinéma Eden (Daniel Castaner) reprendra la coordination régionale avec un développement de la politique tarifaire et les premières séances en plein air. Suivra un développement important sur huit éditions qui auront touché plus de 35 villes et plusieurs milliers de spectateurs.

A partir de 2004, le dispositif est confié à Télé Centre Bernon, association d’Education à l’image créée en 1985 à Epernay qui se caractérise par un travail d’ateliers, de décryptage des images, d’interventions en salles et jusqu’en 2000 par l’animation d’une télévision de quartier.

De Givet à Langres, l’association travaille dans des villes comme Reims, Troyes, Chaumont et Charleville-Mézières mais aussi avec des villes de taille moyenne et des communes ne dépassant pas 300 habitants qui constituent un maillage très serré entre les communes rurales, communautés de communes, communautés d’agglomération, MJC et associations.
Du plus petit village aux quartiers sensibles des grandes villes, elle cherche à toucher la fibre sensible de chacun en combinant ateliers et séances plein air familiales de qualité, séances spéciales et qualité d’accueil en salle grâce aux exploitants partenaires.

Par le biais du Contrat Urbain de cohésion sociale et des services culturels des villes, par un échange constant avec les publics, Télé Centre Bernon est parvenu à mettre en place des actions avec le souci toujours immédiat de qualité et de respect des publics. Cinéligue Champagne Ardenne assure les séances de plein-air.

Les ateliers de pratique combinent fictions et documentaires sans écarter l’animation images par images, ils touchent aussi bien les adultes en insertion, les publics enfermés, les personnes âgées comme les jeunes.

Tous les partenaires contribuent fortement depuis des années à un meilleur accès à la culture cinématographique des publics aussi divers soient-ils.

Consulter les archives / focus de la région

LIGUE DE L’ENSEIGNEMENT - FOL MOSELLE

Mahjouba GALFOUT
3, rue Gambetta
BP 90803
57013 Metz cedex 1
Tél : 03 87 66 37 11 - Ligne dir. : 03 87 66 10 49 / Fax : 03 87 66 10 62
cineligue57 chez laligue.org
www.laligue.org/federation-de-moselle

La Fédération des Oeuvres Laïques de la Moselle (FOL 57) ou plus précisément (puisqu’elle a changé de nom) la Ligue de l’enseignement, Fédération des Œuvres Laïques de la Moselle coordonne en région Lorraine le dispositif Passeurs d’images depuis 1995 (intitulé alors "un été au ciné-cinéville").

La FOL 57 développe également son action cinématographique en coordonnant en Moselle les dispositifs d’éducation à l’image "Collège au cinéma" et "École et cinéma". Elle met en place des formations d’enseignants dans le cadre de Plans de formation de l’Éducation nationale. Elle organise la quinzaine du cinéma jeune public "Alonzanfan" en Moselle et organise en partenariat avec la Cité sociale de Fameck le "Festival du film arabe de Fameck" depuis plus de 20 ans.


PASSEURS D’IMAGES EN LORRAINE > HISTORIQUE

C’est en 1992 que la région Lorraine a accueilli le dispositif Passeurs d’Images avec enthousiasme. Dès 1995, la région souhaite développer ce dispositif au sein de son territoire et en confie la coordination à la Ligue de l’enseignement et la FOL Moselle (Fédération des Oeuvres Laïques) pour compléter et encourager leurs actions d’éducation populaire et d’éducation à l’image (avec le CRAVLOR : centre régional audiovisuel de Lorraine).

En 1997/1998, la région Lorraine désire élargir ce dispositif en milieu rural notamment via les ateliers et les séances de cinéma en plein air. C’est ainsi que le Conseil Général de la Moselle est associé à ce programme. À partir de 1999 le dispositif Passeurs d’Images s’est durablement installé sur le territoire pour dorénavant être programmé tout au long de l’année et plus particulièrement durant les vacances scolaires. Ce dispositif a toujours été soutenu par la DRAC, garante du suivi de ces opérations.

Au cours de la mise en œuvre de ce dispositif, la démocratisation culturelle a été le maître mot de la région Lorraine puisqu’elle a toujours été attachée à présenter ce dispositif à un public toujours plus large.

Attentive aux évolutions et aux pratiques des jeunes et des moins jeunes, la région a également développé des actions d’éducation à l’image pour les adultes tels que des ateliers de réalisation vidéo, des formations d’initiation aux techniques de réalisations de films d’animation, des séances de cinéma menées en collaboration avec les restos du cœur…

Aujourd’hui, la région Lorraine est en outre fortement impliquée dans la création d’une véritable coopération transfrontalière notamment avec la Sarre, en Allemagne et poursuit sa politique d’éducation à l’image essentielle pour le développement social et culturel du territoire.

La coordination reste très attentive aux évolutions et aux pratiques des jeunes afin de présenter ce dispositif de façon la plus abordable et la plus parlante possible.

Consulter les archives / focus de la région