Des matières pour le dire

2005
Occitanie
Mirande
Adolescents, Jeunes Adultes
00:04:25
Lycée Professionnel Agricole de Mirande
C.R. Midi-Pyrénées, Projet DGER "Violences sexistes en milieu rural"
Joëlle Morineau, Fathy Zarrouk
Sarah Malan
Animation, Expérimental
Différentes matières servent de support pour exprimer la violence en milieu rural, notamment envers les femmes.
Ce film s'inscrit dans le projet "Violences sexistes en milieu rural" initié par le réseau Egalité des Chances du Ministère de l'Agriculture. Dans un premier temps, nous avons mis en place un atelier d'écriture sur ce thème et laisser s'exprimer les élèves. Nous avons rappelé que ce projet devait démontrer les mécanismes qui engendrent la violence et non pas en rester à des scènes de violence. Une question s'est vite posée : en quoi la violence sexiste est-elle différente en milieu rural ? C'est à partir de ce questionnement que les élèves ont pu concevoir ce court métrage. Le choix du film d'animation s'est fait à partir des réflexions des élèves qui ne souhaitaient pas jouer des personnages. Ils ont préféré travailler autour d'un mode d'expression plastique pour traduire des situations dans lesquelles ils pouvaient se retrouver sans se sentir exposés en incarnant des personnages. A partir des éléments repérés qui conduisaient à la violence sexiste, les élèves ont imaginé sa représentation plastique. Le projet était de travailler à partir de différentes matières telles que bois, fer, argile, pâte à modeler, plâtre, papier, carton, corps... Ce travail a nécessité une vingtaine de séances. Ils ont été accompagnés dans leur travail de création par une artiste plasticienne, Sarah Malan, puis le montage a été réalisé. _ _ LPA Mirande. L'Etablissement Public Local d'Enseignement Agricole de Mirande- Riscle propose des formations initiales de la 4e au baccalauréat professionnel dans six domaines de compétences : l'enseignement général, l'environnement, les productions animales, les activités hippiques, les métiers de la sellerie, de la vigne, la vente négociation. La réalisation du court métrage a mobilisé deux classes : une classe de bepa Activités hippiques de 30 élèves, une classe de Bacpro Vente de 17 élèves encadrée par deux enseignants d'éducation socioculturelle.
violence, femmes, milieu rural
DVD REJI
Kyrnéa
France
oui
non

Vidéo

Des matières pour le dire