Le programme

Démarré en 2011, PARCOURS DE CINÉMA en festivals est un programme en direction des populations éloignées de certaines pratiques culturelles (les publics cibles habituels de Passeurs d’images) et tout particulièrement les jeunes.

Cette nouvelle action, construite avec trois partenaires (un festival, une structure sociale et un relais Passeurs d’images) se déroule hors temps scolaire et propose un déplacement sur un festival d’un groupe d’une dizaine de personnes, pour des rencontres avec des professionnels du cinéma et des séances de projections de films. Pour finir, le groupe interviewe un(e) réalisateur(trice) dont le film a été programmé ou une personnalité du festival. Cette rencontre est filmée et la vidéo produite est diffusée sur le site des partenaires et éventuellement lors des Rencontres Nationales de Passeurs d’images. A leur tour, les participants peuvent être force de proposition pour des projections auprès d’autres publics, dans d’autres cadres.

Les coordinations régionales de Passeurs d’images sont les relais privilégiés entre les festivals et les structures sociales, pour imaginer ensemble des parcours qui correspondent à chacun des groupes, en fonction de la situation locale.

Ce film présente une sélection d’interviews filmées lors de divers PARCOURS DE CINÉMA en festivals.
(Montage : Valerie Raoult)

Les objectifs

  • Favoriser l’accès aux festivals de cinéma aux publics des quartiers populaires par l’accompagnement et le partenariat.
  • Favoriser l’accès à la culture et la mixité sociale en mélangeant les publics.
  • Faciliter, pour les participants (jeunes comme encadrants), un parcours où ils seront à la fois spectateurs, reporters et critiques (apprentissage de l’autonomie, prise de responsabilité, expérience de la mobilité).
  • Appropriation et participation des bénéficiaires au programme artistique : participation au choix des films, à la réalisation et à la mise en place de l’interview.
  • Construire en partenariat des projets éducatifs, dans le cadre d’une activité ludique.
  • Valoriser les actions engagées par les festivals et les structures sociales, et à un niveau national les interviews réalisées.

Un programme simple

Le Parcours est construit en partenariat et avec les bénéficiaires avec un emploi du temps défini. Il comporte (sur une journée minimum de présence au festival de cinéma) :

  1. Deux projections (au minimum) choisies dans la programmation du festival.
  2. Un temps de rencontre avec un réalisateur (ou un responsable du festival). Interview de la personnalité présente au festival, réalisée par les participants.
  3. En option : participation à d’autres activités du festival : exposition, master class, etc.

Des publics

Programme éducatif hors temps scolaire en direction des habitants des quartiers populaires ou en difficulté d’accès à certaines pratiques culturelles (publics cibles de Passeurs d’images) : côtoyer les coulisses d’un festival, rencontrer des réalisateurs et se frotter à la création filmique, découvrir des
cinématographies différentes, participer activement à une manifestation nationale reconnue, s’ouvrir à d’autres horizons, d’autres réflexions, d’autres personnes, etc.

  • Les jeunes ou les populations des quartiers prioritaires.
  • Les jeunes sous protection judiciaire (encadrés par la PJJ).
  • Les populations soutenues par les associations caritatives.
  • Les jeunes des milieux ruraux.
  • Les projets favorisant les jeunes et la mixité (fille/garçon) seront privilégiés.

Une dynamique valorisée

  • Le programme sera évalué par des critères simples :
    • Participation des bénéficiaires à la mise en place de l’action.
    • Qualité et intérêt des films réalisés.
    • Partenariats pérennes.
    • Résultats quantitatifs et qualitatifs
    • Programme développé avec des actions complémentaires.
    • Questionnaires, suivi des bénéficiaires, des partenaires, etc.
  • Les actions engagées seront valorisées par :
    • L’affichage de l’action dans les programmes promotionnels des structures.
    • La mise en ligne des interviews sur les sites des trois structures.
  • Les interviews réalisées bénéficieront d’un affichage particulier sur les sites Internet Passeurs d’images. Elles constitueront une collection de « Leçons de cinéma » réunies dans un catalogue national.
  • Les interviews feront l’objet d’une projection dans les lieux des structures sociales. Ce retour d’images sera valorisé par les relais « Passeurs d’images » et par les structures locales pour rendre compte de l’action menée auprès des tutelles, des proches des participants et du public.
  • Une soirée spéciale PARCOURS DE CINÉMA en festivals sera organisée lors des prochaines Rencontres Nationales Passeurs d’images.

Trois partenaires

Le Parcours pourra être piloté par une des trois structures.

LA STRUCTURE SOCIALE OU JEUNESSE
Structure de jeunesse (MJC,...), sociale (CAF,...), association caritative (SPF, Restos du Cœur,...) ou autre. Qualifier et donner un sens aux activités proposées, redynamiser le lien social dans une démarche collective, profiter de l’énergie déployée sur un territoire, sortir des activités occupationnelles, s’inclure dans le tissu culturel de la région, etc.

  • La structure rassemble et encadre les participants lors du déplacement.
  • La structure sociale « garantit » la présence des jeunes (ou des participants) issus du territoire et construit un projet éducatif prenant en compte « l’amont » et « l’aval » de l’action.
  • Construction d’un projet éducatif, culturel et artistique : préparation des jeunes à la manifestation et aux interviews.

LE FESTIVAL
Festival programmant du cinéma et/ou des programmes audiovisuels, autour de l’image animée, etc. Aider les festivals qui ne s’engagent pas dans ce type d’initiative, redynamiser ceux qui mettent en place des actions similaires, créer du lien social et culturel entre partenaires régionaux, etc.

  • Le festival propose un parcours artistique et assure sa qualité.
  • Le festival construit, avec les autres partenaires, le parcours culturel : choix des films (dans le programme du festival) et choix de la personnalité interviewée.
  • Le festival organise le planning, et soutient la structure sociale dans l’organisation du déplacement.
  • Le festival organise un rendez-vous particulier avec la personnalité du cinéma interviewée : rendez-vous, lieu, moyens techniques.
  • Le festival pourra proposer des activités complémentaires : visite d’exposition, autres projections ou rencontres avec des personnalités, master class, etc.

LE RELAIS PASSEURS D’IMAGES
Une coordination (ou un relais) Passeurs d’images soutient et valorise l’action : coordination locale, régionale ou nationale, salle de cinéma, association professionnelle cinématographique ou audiovisuelle, médiathèque, etc.

  • Soutien à l’organisation générale du déplacement, recherche de moyens complémentaires.
  • Mise en place de la préparation des jeunes aux films et à l’interview : sensibilisation au fonctionnement des festivals de cinéma, réflexion sur la programmation du festival, analyse de films, préparation technique.
  • Suivi et accompagnement de l’action.
  • Valorisation du projet et de l’interview réalisée.
PDF - 492.9 ko
Plaquette PARCOURS DE CINÉMA en festivals
PDF - 378.2 ko
Bilan non exhaustif des actions 2013 PARCOURS DE CINÉMA en festivals