< >

2012 // Journée des Jeunes : projections de courts métrages et débats Projections de courts métrages et débats

Samedi 15 décembre
WIP Villette (M° Corentin Cariou)

Des jeunes de toute la France sont venus présenter et défendre leurs films, réalisés lors des ateliers Passeurs d’images. Après les projections, des temps de rencontre ont permis aux réalisateurs en herbe d’échanger avec les participants, avec les cinéastes venus présenter leurs films et avec le public.


JEUX D’IMAGES

Dans les films présentés dans ce premier module, les participants prennent leurs distances avec les images : ils les interrogent, les réinterprètent, les font mentir...

Séance animée par Céline Ghezaiel (Ciclic - coordination Passeurs d’images Région Centre)
Spectatrice privilégiée : Angèle Chiodo, La sole, entre l’eau et le sable (2011, 15’) - En savoir plus sur le film


 Un train peut en cacher un autre
12’45 / Fiction / 2012 / Thury-Harcourt (Basse-Normandie)
Réalisé par Steven Buot, Charlène Coispel, Aurélie Colin, Patricia Desdoits, Sandy Duval, Adrien Vatinel
Intervenant : Benjamin Serero

Des reporters mènent l’enquête sur un prototype de train à grande vitesse, testé secrètement sur la ligne ferroviaire Caen-Flers. Avec des images d’archives et des témoignages de journalistes, de chercheurs et d’habitants, le film invente l’histoire du train, du minerai découvert pour alimenter son moteur et de l’arrêt des essais pour laisser place au TGV.
Le centre de formation AIILES de Thury-Harcourt, dans le cadre du projet ELAN’S, utilise la vidéo dans ses programmes de formation et d’insertion professionnelle. Cet atelier a été entrepris par une dizaine de jeunes en formation. En plus de leur apprentissage des techniques du cinéma, ils ont réalisé un vrai travail d’enquête, pour réunir les images d’archives et prendre contact avec les nombreux protagonistes du film.
Ce film contenant des images d’archives soumises à des restrictions de diffusion, il ne pourra pas être publié sur ce site.


Bonheur rouge
09’32 / Fiction / 2012 / Les Mureaux (Île de France), en partenariat avec l’Angleterre
la Turquie et l’Allemagne
Réalisé par Gulcan Açik Tunay, Mehmet Ali Beydat, Cigdem Canbey, Ernestine Cissé, Marguerite Da Costa, Alexander Dimitrischin, Claudia Dombrowski, Filiz Emre, Carina Engenheiro, Belgin Eraydin, Hüseyin Erdogan, Ilkay Ertekin, Irina Hermann, Yulia Levina, Angelina Paraskevopulo, Olena Perlich, Irfan Sahin, Michael Schied, Hakan Ulusman / Intervenant : Julien Lahmi

À partir d’images issues d’archives familiales, les participants réécrivent l’histoire d’un homme exilé et de sa famille.
« Chacun ses racines et l’Europe pour tous » est un projet intergénérationnel porté par la Maison de l’Europe des Yvelines. Quatre groupes issus de différents pays (la France, l’Allemagne, la Turquie, l’Angleterre) ont réalisé des films lors d’ateliers de « cinéma de recyclage », à partir d’archives familiales mises en commun. Ensuite, quelques participants des quatre pays se sont retrouvés à Londres pour réaliser un film ensemble, à partir des mêmes images. Bonheur rouge est le résultat de ce dernier atelier.


Je frotte, tu frottes, il ou elle frotte ?
17’04 / Documentaire / 2012 / Barneville-sur-Seine (Haute-Normandie)
Réalisé par Yaniss Patron, Lenny Langevin, Diego Poret, Aymeric Porrot-Huguerre, Pierre Dietlin, Arthur Joguet, Bryan Van-Damme, Yohan Barat, Alexandre Puissant, Florian Biering, Jason Paris, Thomas Walter, Frédéric Denise, Cédric Collay, Xavier Mouillard, Guillaume Coupé / Intervenante : Cécile Patingre

À partir d’images d’archives retraçant les nombreuses corvées d’une mère en 1960, des garçons se sont interrogés sur leur propre rapport aux tâches ménagères. Ils filment leur quotidien à l’institution de la Houssaye, mettent en scène leurs corvées, questionnent le personnel du lieu...
Les garçons de l’ITEP de La Houssaye ont pris pour point de départ un film amateur, Une journée de maman, datant de 1960, issu du Fonds d’archives du Pôle Image Haute-Normandie. Ils ont imaginé un film qui serait comme une suite à ce document d’archive, et constituerait un témoignage sur une époque, celle de jeunes garçons vivant en Normandie en 2012, qui s’interrogent sur le partage des tâches et du rôle des femmes et des hommes dans cette organisation du « vivre ensemble ».
voir le film en ligne



RESISTANCES ADOLESCENTES

Les ateliers Passeurs d’images sont parfois des prétextes pour exprimer ses différences, pour dénoncer les malentendus. Dans les films de ce second module, les jeunes affirment leurs points de vue. Ils expérimentent des façons nouvelles de parler d’eux, de vivre avec les autres, loin des préjugés.

Séance animée par Hélène Chabiron (Festival Premiers Plans – coordination Passeurs d’images Pays de la Loire).
Invités : Coup2pouce. Film diffusé : L’Enfer, c’est les centres (15’)


La Lettre
07’05 / Fiction / 2012 / Toulouse (Midi-Pyrénées)
Réalisé par Louise Brunelle et Louise Egidio
Intervenante : Natacha Sautereau

Lucie trouve par hasard un poème qui s’est envolé de la fenêtre d’une prison, et décide de répondre à l’auteur. La jeune femme et le détenu, tous les deux solitaires, débutent alors une relation épistolaire qui leur redonne espoir..
« Le tournage du court-métrage s’est déroulé en trois jours, pendant les vacances de Noël. L’acteur prêtant sa voix au personnage de Victor nous a gracieusement prêté son appartement. Le début du tournage par le plan où la lettre tombe aux pieds de Lucie fut plutôt laborieux. Ensuite, pour continuer sur le même registre plutôt comique, nous avons tourné le premier plan du court métrage, où la lettre s’envole de la fenêtre grâce à un fil de pêche qui la tirait et à un sèche-cheveux qui la poussait. Le nombre de prises n’a pas été compté. »
Louise Brunelle et Louise Egidio

Le film a été réalisé dans le cadre du festival « La Parole est à la jeunesse »
voir le film en ligne


J’ose m’exprimer 
15’49 / Documentaire / 2012 / Épernay (Champagne-Ardenne)
Réalisé par Reina Dia, Johnny Fortin, Jason Foucher, Cyril Gonzague, Agathe Lacorne, Patrice Perin, Alexandre Pinot
Intervenant : Philippe Manceau

Au travers d’autoportraits filmés, les participants tentent de faire reconnaître leurs individualités et de reconquérir la place qui leur revient, dans la sphère sociale comme dans le monde professionnel.
Le film est issu de l’action « J’ose m’exprimer », qui fait partie d’un projet d’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap, mis en place par la Permanence du Jard. Cet accompagnement permet à chaque participant, en fonction de ses besoins, de développer ses potentialités, de prendre confiance en soi, de libérer la parole, en éveillant un regard neuf sur le monde et sur soi-même.
voir le film en ligne


 Au fil des médias
11’55 / Fiction / 2012 / Lussac les Châteaux (Poitou-Charentes)
Réalisé par Axel Begnatborde, Julien Gautier, Nicolas Gautier, Paul Hénault, Valentin Jandraud, Valentine Jeay, Johan Morat, Dorian Nobletz, Christophe Randoux
Intervenante Camille Fougère

En réaction à un reportage de France 2 qui lie les faits divers violents à la pratique par les jeunes des jeux vidéo, un cadreur du JT s’insurge. Il dénonce les conclusions hâtives, les accusations sans preuve, le climat de peur qu’instaurent les journaux.
Réalisé en cinq jours, cet atelier a regroupé neuf jeunes de 12 à 16 ans. L’atelier a commencé par des échanges et des réflexions autour des médias et de leur impact, puis des exercices d’écriture et de réalisation ont permis aux jeunes de mesurer et d’expérimenter la portée de l’image médiatique.
Ce film contenant des images d’archives soumises à des restrictions de diffusion, il ne pourra pas être publié sur ce site.



(RE)DECOUVRIR LA VILLE

Des films et des projets qui permettent aux jeunes d’investir leur ville autrement, de la regarder autrement, de découvrir et de faire découvrir des aspects qu’on ne soupçonnait pas.

Séance animée par Thomas Senk (Maison de l’image Basse Normandie – coordination Passeurs d’images)
Spectateur privilégié : Guillaume Delaperrière, Lisboa Orchestra (2012, 12’), sélectionné au Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand 2013.


 Nicolas le pêcheur
10’ / Documentaire / 2011 / Fos-sur-Mer (Provence-Alpes-Côte d’Azur)
Réalisé par David Tessier, Hakim Laimeche
Intervenants : Delphine Camolli, Rémi Dumas, Julie Desbiolles

Les jeunes participants embarquent avec Nicolas, un des derniers pêcheurs indépendants de Fos-sur-Mer, pour sa pêche matinale.
Le film fait partie des Chroniques de Fos-sur-Mer, un des projets que met en place le Centre social Fosséen dans le cadre de son Pôle Image et Multimédia. À travers ce projet, des jeunes s’engagent dans des stages d’une semaine, au cours desquels ils réalisent des films sur le monde professionnel de leur ville. Les films sont réunis sur le site Chroniques de Fos-sur-Mer, géré par deux jeunes en insertion socio-professionnelle.
voir le film en ligne


Les sons d’en face
15’ / Documentaire / 2012 / Annecy (Rhône-Alpes)
Réalisé par Marion Simon, Julie Rayer, Dalton Ouramdam
Intervenant : Florent Labre
Un quartier d’Annecy raconté d’hier à aujourd’hui, à travers ses bruits, ses rythmes. Les récits des habitants sur l’histoire du quartier croisent les images des plus jeunes, dans des séquences où les sons ont été modifiés.
L’atelier s’est déroulé sur 6 mois entre la Toussaint 2011 et les vacances de printemps 2012, d’abord en séances hebdomadaires pour travailler l’approche technique puis sur une semaine complète pour le tournage et le montage. Un groupe de 6 jeunes a constitué le noyau dur, mais plus de 25 ont participé au projet. Deux contraintes étaient posées dès le départ : travailler sur l’histoire du quartier de Rulland à Annecy et créer le film en partant de prises de sons représentant les lieux.
Voir le film en ligne


 Archipel
06’ / Parcours artistique numérique / 2012 / Saint-Herblain (Pays de la Loire) – 3 films
Réalisé par les habitants du quartier de Bellevue de Saint-Herblain
Intervenants : Amélie Labourdette et Wilfried Nail
Ensemble de dix films courts, écrits et réalisés entre avril et juin 2012, avec les habitants et les associations du quartier Bellevue, accompagnés par Amélie Labourdette, artiste plasticienne et mis
en sons par Wilfried Nail. Ce projet, porté par l’association Lolab à l’invitation de la Ville de Saint-Herblain, intervient dans le cadre de l’accompagnement culturel du Projet de Rénovation Urbaine.
Voir le making of du film



ARRETE TON CINEMA

Dans les films présentés, les participants explorent la création cinématographique, et font du cinéma le sujet même de leurs expérimentations.

Séance animée par Alice Chaput (MJC Aliénor d’Aquitaine - coordination Passeurs d’images Poitou-Charentes).
Spectateur privilégié : Benjamin Parent, Ce n’est pas un film de cow-boys (2012, 12’), pré-selectionné pour le César du meilleur court métrage 2013, sélectionné au Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand 2013.


Parcours de cinéma en festival
05’59 / Documentaire / 2011 / Strasbourg (Alsace)
Réalisé par Bilal Touahria, Majed Touahria, Yliesse Ahmamouti, Bilel Nejjari, Naïma- Aamara, Kamilya Aamara, Yassin Boras
Intervenantes : Virginie Combet, Anne Chabert

Lors du festival européen du film fantastique de Strasbourg, un groupe de jeunes adeptes du cinéma d’horreur a filmé sa rencontre avec des cinéastes, des critiques de cinéma et la Zombie Walk.
Les PARCOURS DE CINÉMA en festivals reposent sur trois action complémentaires : la visite d’un festival, le visionnage de films, et l’interview d’un professionnel. En savoir plus sur les PARCOURS DE CINÉMA en festivals
Les jeunes ont dépassé les attentes du PARCOURS, en suivant le festival dans ses multiples facettes. Très intéressé par le cinéma fantastique, le groupe a poursuivi l’expérience du PARCOURS en réalisant un court métrage d’horreur, et en retournant filmer les coulisses du festival l’année suivante.
voir le film en ligne


Ce qui m’intéresse
11’15 / Documentaire / 2012 / Noyon (Picardie)
Réalisé par Amandine Eloy, Elisa Cartelle, Ophélie Jean, Morgane Rodriguez, Jérémy Ferreira
Intervenant  : Emmanuel Parraud
Le film suit les jeunes d’une MJC dans leur approche du cinéma documentaire, et dans leur première interview.
Ce projet autour du point de vue documentaire mené à Noyon s’est déroulé en deux temps. Lors du premier atelier, en avril 2012, l’intervenant a imposé le thème « C’est quoi une fille ? ». Pour l’atelier « Ce qui m’intéresse », le second volet du projet, les réalisateurs ont choisi eux-mêmes leurs sujets. Ils ont réfléchi ensemble à la manière de le filmer, avant de passer à la pratique.
voir le film en ligne


Harry Potter suédé
04’36 / Fiction / 2011 / Thiron-Gardais (Centre)
Réalisé par Paul Bulot, Quentin Bulot, Charline Besnard, Hélène Puron, Alexia Blum, Marion Allezy, Elodie Viette, Yann Puron, Nicolas Legros
Intervenant  : Romuald Beugnon

Les participants « suèdent » une scène du film Harry Potter à l’école des sorciers, grâce à toutes sortes d’effets spéciaux « faits mains ».
À la suite de la projection du film Soyez Sympa Rembobinez de Michel Gondry, la ville de Thiron-Gardais a proposé un atelier sur le thème du remake. Comme dans le film de Gondry, le remake a été réalisé avec un minimum de moyens, en 4 jours. La scène de la leçon de balai a été sélectionnée avec le réalisateur Romuald Beugnon notamment pour les trucages très intéressants à réaliser. Ce film a remporté le prix du jury au festival du court-métrage ado du Theil-sur-Huisne (61).
Voir en ligne l’extrait d’Harry Potter qui a inspiré ce "Suede"
voir le film en ligne


17h15 – 17h45 RESTITUTION DES FILMS REALISES LORS DE L’ATELIER MASHUP COOKER

Séance animée par Romuald Beugnon -
En savoir plus sur l’atelier Mashup Cooker