< >

Décade Cinéma et Société 2012

La Décade Cinéma et Société coorganisée avec Peuple et Culture Corrèze, est la face visible de la base de données de films créée par Autour du 1er mai pour faire connaître les films, documentaires ou fictions, qui depuis les débuts du cinéma ont témoigné de manière très diverse des mouvements et transformations de la société.

La Décade 2012 proposait une sélection de films sur les relations entre la France et l’Algérie, des débuts du 7e art à aujourd’hui. Fidèle à sa démarche, la programmation effectue sans cesse des allers-retours entre le passé et le présent. En effet, le colonialisme, la guerre d’Algérie, marquent le cinéma français et le cinéma algérien, comme ils marquent encore la société post-coloniale algérienne et la société française, composite, multi-culturelle, dans laquelle vivent de nombreux Français d’origine algérienne et maghrébine.
Pour cette 7e édition, le festival dont les projections se tenaient dans plusieurs lieux (cinémas à Uzerche, Argentat et dans le pays de Tulle, mais aussi autres structures) proposait plusieurs PARCOURS DE CINÉMA en festivals organisés en partenariat avec les Yeux Verts, coordination Passeurs d’Images du Limousin, l’Association Autour du 1er mai et l’Association Peuple et Culture Corrèze.

Un premier parcours a permis à 3 jeunes gens de 16 à 17 ans, accompagnés de Marion Gilmert de l’Espace Jeunes d’Égletons, de mener des recherches documentaires sur l’Algérie, de se déplacer d’Égletons à Cornil pour y visionner des films (des court-métrages et Mémoires d’immigrés) suivis d’un débat et de mener une interview filmée de Manée Teyssandier, présidente et organisatrice du festival.
Ils ont également assisté à un concert et visité un centre agro-écologique et culturel à Cornil. Il s’agissait de leur premier festival, et de leur première manipulation d’une caméra après un atelier d’initiation. Le montage du film est actuellement en cours.

Par ailleurs, un autre déplacement sur le festival a été fait par 4 jeunes de 16 à 21 ans accompagnés par l’Association Culturelle et Éducative pour le Développement Citoyen (ACÉDC) qui met en place des actions pour les enfants, les jeunes et les adultes. Depuis 1999, l’association propose avec Coolprod des ateliers vidéos et d’éducation à l’image. Une participante raconte :« Le 20 avril 2012 au soir, nous sommes allés à l’association Le battement d’aile basée à Cornil pour voir le film Mémoires d’immigrés : les enfants » de 1997 réalisé par Yamina Benguigui. Cette projection était organisée par Peuple et culture en partenariat avec l’association Le battement d’aile. Ce film était projeté dans le cadre de la 7e décade cinéma et société. Ce film, troisième volet d’une trilogie parlant de l’immigration maghrébine en France, est le regroupement des témoignages des enfants d’immigrés venus suite au regroupement familial ou nés en France. »

Après cette projection dans une yourte, au sein du centre culturel écologique, les jeunes ont ensuite réalisé des interviews de Marie Durin, coordinatrice de Peuple et Culture Corrèze et de Pascal, fondateur de l’association "Le battement d’ailes". Les reporters ont filmé eux-mêmes et ont également participé au montage de la vidéo.


Interview de Marie Durin, coordinatrice (3’08)
Interview de Pascal, membre du Battement d’ailes (3’09)