Cadillac : séance spéciale formation cinéma documentaire

Le 14 novembre 2013
jeudi 14 novembre 2013
14h

Objectifs

  • Appréhender un film en tant qu’œuvre, envisager le travail qu’elle implique et de quelle démarche elle et son auteur procèdent
  • Prendre conscience que la découverte des œuvres doit être « accompagnée » en amont et en aval de la rencontre
  • Participer à une discussion à l’issue de la projection
  • Rencontrer et échanger avec le réalisateur
  • Donner des outils pour regarder un documentaire via le prisme du point de vue
  • Appréhender l’approche du cinéma documentaire dans le cadre d’ateliers d’éducation à l’image

Méthode

En amont de cette séance rencontre,
le dossier de presse du film
sera envoyé aux participants, ce
afin de donner quelques éléments
clés et ainsi favoriser l’échange et la
discussion à l’issue de la projection.

Sont concernés par cette séance spéciale : médiateurs culturels, animateurs, éducateurs, directeurs de centres, collectivités, partenaires, intervenants professionnels, mettant ou souhaitant mettre en place un projet d’éducation à l’image hors temps scolaire.

Cette séance spéciale Bakoroman, film documentaire de Simplice Ganou s’inscrit
dans la démarche initiée en 2012 par ÉCLA et qui consiste à sensibiliser au cinéma
documentaire et au point de vue de l’auteur. Ce troisième module est proposé dans
le cadre de Passeurs d’images et du programme de formation et de
sensibilisation au cinéma et à l’audiovisuel, destiné à accompagner les acteurs
de l’éducation à l’image en Aquitaine. Elle est le fruit d’un partenariat entre ÉCLA
Aquitaine, Le Mois du Film Documentaire et le Cinéma LUX de Cadillac.

Le film : Bakoroman de Simplice Ganou

(2011, 62’, L’atelier documentaire, Diam prod, TV Rennes 35)
Le film fait partie de la Collection VU d’Aquitaine
Synopsis :
Quitter sa famille à sept, douze, seize
ans. Partir en terrain inconnu. Élire domicile
devant un magasin, dans un vidéo
club, aux abords d’une gare routière. Apprendre
à se droguer, à mendier, à voler,
à fuir, à se battre. Ne plus avoir peur. Se
faire des amis et des ennemis. Intégrer
un nouveau
monde. S’adapter. Ce film fait, de l’intérieur,
le portrait de cinq Bakoroman sur la
route qui les mène de leur village à Ouagadougou,
la capitale du Burkina Faso, à
la recherche d’une vie meilleure.

Inscriptions avant le 8 novembre 2013

PDF - 765.5 ko

Plus d’informations sur la formation en pièce jointe

Plus d’informations auprès de la coordination régionale Passeurs d’Images : Virginie Mespoulet (virginie.mespoulet chez ecla.aquitaine.fr)/ Ecla Aquitaine / 05 47 50 10 27 / ecla.aquitaine.fr