DCLV accueil

Initiée en 2006, Des cinés, la vie ! (DCLV) est aujourd'hui une opération nationale reconnue et à succès croissant auprès des jeunes accompagnées par la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) et le secteur associatif habilité, les classes relais et les dispositifs de prévention spécialisée.
Le cinéma est mis au coeur de l'action éducative, avec des objectifs d'éducation à l'image et d'éducation à la citoyenneté.
Les jeunes participant·es ont l'opportunité d'aiguiser leurs sens de l'observation, de l'analyse et de développer leur esprit critique. L'échange et le vote individuel autour des courts métrages de la sélection DCLV responsabilisent les jeunes et valorisent l'importance du débat. Ils·elles participent également à de multiples activités autour de l'image, accompagnées par des professionnel·les du cinéma.

Une opération interministérielle au coeur d'un projet associatif

Organisée par l'association Passeurs d'images depuis 2018 et financée au niveau national par le Centre national du cinéma et de l'image animée, le ministère de la Justice - Direction de la protection judiciaire de la jeunesse et le ministère de la Culture - Service de la coordination des politiques culturelles et de l'innovation, elle fait partie du catalogue des manifestations nationales de la PJJ et dans ce cadre, son portage est confié à la Direction Interrioginale de la PJJ en Ile-de-France et outre-mer.

Des partenariats nationaux

Le partenariat historique avec l'Agence du court métrage et la Cinémathèque française ainsi que les nouvelles actions initiées en 2018 avec d'autres partenaires référents dans les domaines de l'éducation aux images et du cinéma (Association française du cinéma d'animation et École des Gobelins, Forum des images, Images en bibliothèques, Maison du geste et de l'image) garantissent la qualité des films sélectionnés et des propositions faites aux jeunes.

Un réseau qui se déploie sur les territoires

Les conseiller·ères techniques de la PJJ gèrent l'organisation pratique de l'action au niveau régional. Ils·elles gèrent les partenariats entre les structures et les relais culturels ainsi que le suivi des inscriptions et de l'évaluation.
Les conseiller·ères en charge des dossiers "culture/justice" et/ou "cinéma/audiovisuel" dans les DRAC (Direction régionale des affaires culturels) facilitent, par leur expertise territoriale, la bonne mise en oeuvre de l'opération.
Les coordinations régionales Passeurs d'images sont des interlocutrices privilégiées pour l'accompagnement de DCLV et organisent des formations, des séances de projection, des projets pédagogiques annexes incluant des rencontres avec des réalisateur·trices ou des ateliers de pratique.
Les relais DCLV sont des structures culturelles (cinémas, médiathèques, associations) dont le partenariat avec les référent·es et les structures de la PKK vise à organiser des projections pour les jeunes et à favoriser les rencontres avec des professionnel·les de l'image.
Les professionel·les des services éducatifs de la PJJ référents organisent les projections des films, accompagnent les débats et activités, rassemblent les votes des jeunes, encadrent la participation à la remise de prix et établissent la fiche d'évaluation.
Des professionnel·les de l'image et des artistes accompagnent les jeunes dans la découverte des films et dans des activités de pratique artistique et culturelle.

Contacts utiles

Santiaga Hidalgo
Association Passeurs d'images
06 64 13 78 95 / 09 86 76 92 92
santiaga@passeursdimages.fr
Emmanuel Ygout
Direction interrégionale - PJJ
01 49 29 60 24
emmanuel.ygout@justice.fr