Atelier 6

Présentation du jeu physique

Concepteur.trice
Médiathèque François Mitterrand de Tours
Contact
s.lefort@bm-tours.fr
Public/niveau
A partir de 12 ans
Nombre de joueurs
Illimité
Présentation du jeu
Développé par l’équipe de la médiathèque François Mitterrand de Tours, Game of Series est un quizz participatif qui a pour but la découverte de contenus et la création de lien social autour de la question des séries. Plus précisément, les participants sont amenés à découvrir des séries par le biais de questions, de visionnages d’extraits ou de génériques, d’images etc. Il s’agit pour chacun de découvrir de nouveaux titres et d’échanger sur leur pratique culturelle. En filigrane, ce jeu a également pour vocation la promotion des fonds culturels disponibles en bibliothèque.
Durée
1h30

 

Matériel
Tout le monde peut créer le même principe de quizz, la technique est simple. Sinon, on peut demander à la bibliothèque de Tours le quizz Games of Series sur son support Power Point.
Nécessite une installation de projection.
Compétences mises en jeu :
Rapidité, vivacité d’esprit, observation, analyse de l’image, prise de parole. 
Compétences développées :
Découverte de contenus sériels, connaissances et vocabulaire autour de l‘image et des séries

Restitution de l'atelier d'expérimentation

Le jeu a été testé dans un double atelier autour du monde de séries, avec le jeu « Qui a tué Sheldon Cooper ?» (voir fiche 5).
Participant.es à l’atelier :
Les participant.es à l’atelier étaient principalement des personnes relais auprès des publics prioritaires et spécifiques, ou travaillant dans des lieux de diffusion et de médiation en dehors du cadre scolaire : bibliothécaires, médiathécaires, personnes travaillant auprès de publics PJJ, animateurs. Il y avait également deux personnes du milieu scolaire et périscolaire (classe relais, animatrice jeunesse auprès de collégiens) et une personne d’un réseau de salle (CIP). Il s’agit de structures cherchant à développer de nouveaux outils dans le but d’élargir la palette des publics visés ainsi que d’amener de nouvelles actions pédagogiques auprès des publics avec lesquels elles travaillent déjà (PJJ, classe relais).
Le format sériel s’adapte bien aux pratiques personnelles et intimes des publics jeunes (avec visionnage chez soi) et qu’il est important de d'aborder dans le cadre privé, hors temps scolaire et ainsi de pouvoir accompagner leurs usages, les mettre en mot, leur permettre de prendre du recul dessus, etc.
Observations lors de l’atelier:
Intro :
- L’intro du jeu a permis d’amener un débat intéressant : définition de ce qu’est une série, on se questionne collectivement sur les supports de projection des séries et donc les mécanismes de production… pourquoi avant la série était systématiquement télévisée ? et pourquoi maintenant on distingue série/série télévisée ?
- Puis, un petit historique sur l’histoire des séries : cela peut montrer aux publics jeunes que la série existe depuis longtemps et donc leur faire prendre du recul sur les images qu’ils réceptionnent, consomment actuellement.
- Un travail sur le vocabulaire, avec un petit lexique imprimé (série bouclée, série feuilleton, soap opéra, etc.), a montré l’intérêt de ces étapes introductives.
Le moment du quizz 
- Le début du jeu est composé de questions à choix ouverts, comme « de quel générique de série est issue cette image ? » ou « de quelle série est issue cette image ? » : les équipes doivent trouver leurs noms, cela crée un moment de cohésion où tout le monde se questionne sur les séries qu’il connaît. Puis le quizz débute.
- Les questions permettent de mettre en lumière de nouvelles séries et chacun pitch ce qu’il a vu – on montre aussi des extraits de certaines séries.
- Des évocations de genre (genre policier, genre comique…) permettent de faire découvrir des séries à travers le prisme du genre cinématographique/sériel.
- Chaque question est l’occasion de s’interroger sur les pratiques et les connaissances personnelles et émotives de chaque participant.e : permet de confronter les goûts, les avis, les souvenirs, on s’intéresse aux rapports qu’entretiennent les autres avec les objets sériels
- Une question sur une série permet de faire découvrir d’autres séries dans les réponses (série comédie, série policière, parler des remakes, etc…).
Préconisations
Le quizz fonctionne mieux sur des personnes qui sont déjà connaisseuses ou du moins attirées par les séries : si on n’y connait rien, on peut vite se sentir exclu car on ne peut pas aider notre équipe à trouver les réponses et l’on ne peut pas échanger notre avis avec les autres au moment de la réponse. Peut-être qu’à ce moment-là, c’est le rôle de l’animateur de réussir à mobiliser les personnes qui semblent ne pas s’y connaitre en série au moment des réponses, en leur posant directement des questions comme « tu n’as pas vu cette série, pourquoi ? Y’a-t-il un film que tu as vu qui s’en rapproche, si oui, comment ? etc. » ou alors « tu n’as pas vu cette série ? pourquoi ? parce que tu n’aimais pas le genre *policier, comique, etc. ? », cela peut permettre aux personnes de s’exprimer sur leur point de vue, avis, pratiques, goûts, etc.
En conclusion
Le quizz s’adresse à un public déjà averti sur le monde des séries. Le quizz est composé de questions à choix ouverts qui permettent à chacun de confronter ses goûts en matière de séries avec autrui. Ce quizz permet d’apprendre du vocabulaire et infos autour des séries, se questionner de façon ludique sur son rapport aux séries, d’en découvrir des nouvelles et d’acquérir des notions et connaissances de façon ludique et collective.
Le support Power Point porte l’outil aussi il est facilement accessible et permet de façon corollaire de créer sa propre interprétation d’un quizz autour des séries. Il est également possible d’adapter le quizz et les séries/contenus abordés en fonction du public. Enfin, cet outil peut être une porte d’entrée vers un atelier d’écriture ou de réalisation.